Stratiomys potamida (le général rayé)

Cette mouche jaune et noire, massive et au corps aplati n’a pas de nom vernaculaire en français. Son nom anglais, « le général rayé » est en phase avec le terme « soldier flies » qui désigne dans cette langue les Stratiomyidae. Ses larves allongées et aplaties se rencontrent le long de l’eau.

Stratiomys potamida Meigen,1822

Stratiomys potamida butinant une fleur d’Apiacée

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Stratiomyidae.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Stratiomys vient du grec et signifie « mouche soldat », les Stratiomyidae sont d’ailleurs appelées « soldier flies » en anglais. Cette dénomination est peut-être due aux couleurs vives et contrastées qui évoquent des uniformes militaires, ou, comme le propose Rémy Perrier (Faune de la France) elle évoquerait une « mouche armée » en raison des épines du scutellum.

Le nom d’espèce, potamida, veut dire « du fleuve ».

Le nom anglais reste dans l’esprit du nom de genre, on l’appelle « banded general », le général rayé.

l’abdomen jaune rayé de noir de Stratiomys potamida

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 13 et 16 mm.

Forme, allure : c’est une mouche au corps aplati, dont l’abdomen rayé jaune et noir présente un mimétisme superficiel avec les hyménoptères. Au repos,, les ailes sont disposées à plat au-dessus du corps, elles sont caractérisées, chez tous les Stratiomyidae par la présence d’une cellule discale fermée à la moitié antérieure de l’aile. De cette cellule partent des nervures qui ne sont ni ramifiées ni reliées par des nervures transverses et qui atteignent rarement le bord de l’aile. La tête est grosse et plus large que le thorax. Le premier article antennaire est 3 à 4 fois plus long que le deuxième. Le scutellum porte 2 épines vers l’arrière. Le quatrième tergite abdominal présente une bande jaune complète, il en est de même pour le troisième chez les femelles. Celles-ci se distinguent par leurs yeux séparés, ils sont contigus chez les mâles.

le mâle de Stratiomys potamida a les yeux contigus

Coloration : jaune et noire

Comportement : on les trouve souvent en train de butiner sur les ombelles d’Apiacées.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Stratiomys potamida

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : présente en France, Espagne, Italie, Grande Bretagne.

HABITAT : c’est une espèce qui recherche les lieux humides, marécages, prairies humides.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai-juin à août-septembre.

Stratiomys potamida, le général rayé des anglais

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent avec une courte trompe, très souvent les Apiacées. Les larves sont aquatiques, carnivores et détritivores, elles vivent dans des mares ou des fossés d’eau stagnante avec de la végétation en décomposition.

Les Stratiomyidae ont de longues antennes caractéristiques

Reproduction : la femelle pond à la surface de l’eau sur des plantes flottantes ou émergeantes, dans la mousse des berges ou dans les plantes en décomposition. Les larves sont allongées et aplaties avec une touffe de soies plumeuses et hydrophobes à l’extrémité de l’abdomen qui sert de siphon respiratoire et permet la survie de ces larves dans des milieux souvent très pauvres en oxygène. Le développement larvaire peut demander plusieurs années.

Les larves de stratiomyies sont souvent très nombreuses dans les eaux croupies

une larve de stratiomyie rampant sur la vase

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

RÉFÉRENCES SUR LES DIPTÈRES :

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)          

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES DIPTÈRES :

Diptera.info (UK – en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.