Meliscaeva auricollis

Ce petit syprhe n’a pas de nom vernaculaire ni en français ni dans une autre langue. C’est une injustice car c’est une espèce très commune et qui plus est que l’on peut voir de février à décembre. C’est probablement l’espèce que je rencontre le plus souvent dans mon jardin.

Meliscaeva auricollis Meigen,1822

Meliscaeva auricollis

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Syrphidae

ETYMOLOGIE :

auricollis veut dire « à collier doré ».

Vue de profil, l’abdomen de Meliscaeva auricollis apparait souvent très aplati.

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 6 et 9,5 mm

Forme, allure : comme la plupart des syrphes qui sont mimétiques d’hyménoptères, cette espèce noire et jaune a l’allure d’une petite guêpe. Son corps est svelte et l’abdomen est noir avec des taches jaunes. L’espèce présente une forte variabilité dans la forme et la couleur des taches (voir « Remarques »). Celles-ci sont elliptiques sur les deuxièmes tergites, et fusionnent le plus souvent formant des bandes sur les tergites 3 et 4. Le bord postérieur des taches jaunes sur les tergites 3 et 4 est généralement oblique. La tête est plus large que le pronotum, elle est noir brillant sur le dessus, la face est jaune avec une bande faciale. Les antennes sont en grande partie jaunes. Le thorax est presque noir, brillant, avec des reflets métalliques. On reconnaît les sexes en les regardant dans les yeux, ils sont contigus chez le mâle et écartés chez la femelle, mais glabres chez les deux sexes.

Coloration : jaune et noire

Comportement : au repos les ailes sont indifféremment écartées ou se recouvrant sur le dos.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Meliscaeva auricollis

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT :

Elle est présente dans toute l’Europe et on la rencontre donc dans la France entière. C’est une espèce vraiment commune.

HABITAT : elle apprécie les lisières de bois et toutes sortes de zones bien plantées, parcs, jardins.

le mâle de Meliscaeva auricollis a les yeux contigus

PÉRIODE D’OBSERVATION :

C’est l’une des espèces de diptères qui a la plus longue période de vol dans l’année. Cette espèce sort de l’hibernation dès les premiers jours de l’année où la température est douce, souvent dès février, et on la voit jusqu’en décembre.

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes se nourrissent en butinant les fleurs. Les larves sont aphidiphages, et se nourrissent sur différents arbustes dont l’épine vinette et le genêt. Elles y trouvent des pucerons des genres Lisiomaphis, Acyrthosiphon, Cavariella et autres.

Reproduction : ce sont les adultes qui hivernent à l’abri des températures rigoureuses. Il s’agit de femelles fécondées qui pondent dès les premiers beaux jours.

Meliscaeva auricollis avec les ailes écartées au repos

REMARQUES : La variabilité de cette espèce serait influencée par la température lors du développement larvaire. Lors des printemps froids, les imagos seront plus sombres, et avec des marques jaunes plus réduites. Ainsi les générations estivales sont toujours plus claires et avec des marques plus étendues que les premières générations de l’année.

Meliscaeva auricollis

RÉFÉRENCES SUR LES DIPTÈRES :

Ball & Morris, 2013. Britain’s hoverflies. Princeton University Press.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave. (sous le nom Syrphus auricollis).

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)          

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)  

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES DIPTÈRES :

Diptera.info (UK – en anglais)

Dipterists forum (UK – en anglais)

Fly names (Belgique – en anglais)            http://www.commanster.eu/commanster/Insects/Flies/flies.html

Syrphidae Europenses – Syrphidae d’Europe. Cyrile Dussaix (France – en français)   

Syrphidae Polski (Pologne – en polonais et en anglais)          

British hoverflies (UK – en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.