Le géotrupe des bois

Impossible de ne pas le rencontrer lors des promenades en forêt. Il chemine lentement sur le chemin, avec des reflets bleus métalliques sur le ventre. C’est un bousier qui ne promène pas sa boule de crottin, mais creuse ses galeries de ponte sous les excréments des gros mammifères forestiers.

Anoplotrupes stercorosus Scriba,1791 (ex- Geotrupes).

Le géotrupe sylvain, le bousier commun

le géotrupe des bois

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Geotrupidae

ETYMOLOGIE :

Geotrupes = qui perce la terre,

stercorosus = du fumier.

DESCRIPTION :

Taille : il mesure 12 à 20 mm.

Forme, allure : scarabée noir brillant aux élytres striés, avec des rides irrégulières sur les interstries. Ces élytres ne sont pas soudés et recouvrent des ailes membraneuses aptes au vol. Le géotrupe à des antennes en massues (comme tous les scarabées) avec 3 articles terminaux, le deuxième, plus petit, est emboités entre les autres. Il a des pattes puissantes, élargies, avec des épines, adaptées pour creuser des terriers. Les tibias postérieurs présentent une carène terminale et une autre carène complète. Il possède un pronotum pointillé, entièrement rebordé sur la marge postérieure.

Anoplotrupes stercorosus avec un acarien sur la tête

Coloration : entièrement noir

Comportement : C’est un coléoptère qui fait partie de ce que l’on appelle les bousiers. Ces insectes, très répandus, jouent un rôle important dans les écosystèmes en recyclant les excréments de mammifères. Les géotrupes volent très bien, souvent au crépuscule, grâce à des ailes membraneuses sous les élytres.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Anoplotrupes stercorosus

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le géotrupe des bois est répandu dans toute l’Europe.

HABITAT : forêt.

PÉRIODE D’OBSERVATION : mars à octobre, plus fréquent de mai à juillet.

BIOLOGIE :

Alimentation : Le nom de bousier que l’on donne à ces insectes vient de leur régime coprophage : les larves en particulier se nourrissent des excréments de mammifères, principalement de cervidés pour les espèces forestières. Les adultes, bien qu’également coprophages se nourrissent aussi de champignons.

Reproduction : Si certains bousiers véhiculent une boulette en marchant à reculons, le géotrupe stercoraire creuse un terrier sous les excréments. Il s’agit d’un puits assez profond (50 à 60 cm) d’où partent des galeries horizontales. L’adulte place une boulette d’excrément au fond de chaque galerie où il pond un œuf. La larve à l’éclosion trouvera ainsi sa source de nourriture. La larve se nymphose l’été qui suit la ponte, et les adultes émergent en automne.

Anoplotrupes stercorosus, face ventrale aux reflets bleu-métallique

REMARQUES : Il est fréquent de trouver des géotrupes sur lesquels sont fixés des petits acariens rouges, ceux-ci se font simplement transporter, mécanisme appelé phorésie.

Plusieurs espèces très proches : Geotrupes spiniger, Geotrupes vernalis et Geotrupes stercorarius en particulier. La galerie des Geotrupidae propose plusieurs clés de détermination très bien illustrées pour vous aider à les distinguer.

 

géotrupe des bois

géotrupe des bois

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Martiré & Merlier,2017. Guide des plus beaux coléoptères. Belin

Meriguet & Zagatti, 2016. Coléoptères du Bassin Parisien. Delachaux et Niestlé.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisir. (d’abord édité chez Solar).

Du Chatenet, 1986. Guide des Coléoptères d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1927. La Faune de France Illustrée, tome V, Coléoptères 1ère partie. Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les pages entomologiques d’André Lequet

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Anoplotrupes stercorosus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *