La ferdinande dorée

C’est l’un des plus jolis syrphidés, avec de beaux reflets cuivrés et un thorax rayé.

Ferdinandea cuprea

Ferdinandea cuprea

Ferdinandea cuprea

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Diptères

Famille des Syrphidae

ETYMOLOGIE : Ferdinandea = dédiée à Ferdinand, Duc de Parme, et cuprea = cuivrée.

la ferdinande dorée

la ferdinande dorée

DESCRIPTION :

Taille : 8 à 12 mm.

Forme, allure : mouche à l’abdomen cuivré, avec le thorax rayé noir et gris et avec les pattes jaunes. Le corps est aussi recouvert de pilosité dorée. Les ailes ont deux taches vers le milieu.

Coloration : cuivrée, aspect métallique.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

ferdinandea cuprea03

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : toute la France.

HABITAT : zones boisées.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mars à novembre

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent les fleurs (renoncules).

Reproduction : les larves se trouvent dans le bois mort en décomposition (chêne en particulier, souvent associée au cossus gâte-bois).

REMARQUES :

Ferdinandea cuprea

Ferdinandea cuprea

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Ball & Morris, 2013. Britain’s hoverflies. Princeton University Press.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Syrphidae Europenses

Syrphidae Polski

Diptera Info

Hoverflies recording scheme

 

Ferdinandea cuprea

 

 

ferdinande dorée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.