La coccinelle à damier

Au coté de la coccinelle à 7 points, il existe beaucoup d’autres espèces celle-ci est jaune et noire avec des motifs carrés.

Propylea quatuordecimpunctata

coccinelle à damier

coccinelle à damier

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Coccinellidae

ETYMOLOGIE : quatuordecimpunctata = à 14 points

DESCRIPTION :

Taille : cette coccinelle ne dépasse pas 5 à 6 mm

Forme, allure : Sur les élytres, 14 tâches noires sur fond jaune, de forme quadrangulaire, lui ont valu ce nom de coccinelle à damier. Ces tâches sont de forme et de taille variables selon les individus et peuvent se rejoindre pour former des motifs. Le pronotum (thorax) est également jaune avec des tâches noires qui fusionnent pour former un dessin en forme de couronne. Ainsi, bien que présentant de nombreuses variantes parfois décrites comme des sous-espèces, la coccinelle à damier est assez facile à identifier.

Coloration : elle est bicolore, noire et jaune

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Propylea quatuordecimpunctata

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : toute l’Europe , espèce très commune.

HABITAT : Cette coccinelle se rencontre dans toute sorte d’habitats (talus, bordures de chemins, parcs et jardins) et sur de très nombreuses espèces végétales, plantes herbacées, arbres feuillus ou conifères.

PÉRIODE D’OBSERVATION : La coccinelle à damier a une période d’activité relativement courte dans l’année. Les adultes qui hivernent se réveillent fin avril. Il y a deux générations par an, séparées d’une période en début d’été, où cette coccinelle devient rare.

BIOLOGIE :

Alimentation : elle est très éclectique sur le plan alimentaire, elle se nourrit essentiellement de pucerons, mais aussi de nombreuses autres espèces.

Reproduction : espèce considérée comme prolifique, 400 œufs par femelle. Peut proliférer quand il y a beaucoup de pucerons.

REMARQUES : il existe une très grande variété de colorations.

Propylea quatuordecimpunctata

Propylea quatuordecimpunctata

RÉFÉRENCES :

Perrier, 1927, La faune de le France Illustrée, tome V. Coléoptères 1ère partie.

Chinery,1973

Chinery, 2005

Reichholf-Riehm, 1983

McGavin, 2012

Le Monnier & Livory, Manche-Nature, Atlas des Coccinelles de la Manche, 2003

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.