La rainette verte

Elle reste bien immobile, posée sur une feuille dont elle a la couleur, la rainette est moins discrète quand la nuit tombe !

Hyla arborea

 

rainette verte


POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré, Amphibien,  Anoures

Famille des Hylidae

ETYMOLOGIE : Hyla vient du grec qui signifie aboyer, et arborea = des arbres

DESCRIPTION :

Taille : la rainette verte peut atteindre 5 cm. La peau est lisse. Les doigts possèdent des pelotes adhésives. La pupille de l’œil est horizontale.

Forme, allure : petite grenouille aux longues pattes

Hyla arborea mâle

Hyla arborea mâle

Coloration : couleur verte (parfois bleue) avec une bande brune qui passe par l’œil, le tympan, et qui suit le coté jusqu’aux pattes postérieures. Le ventre est blanc.

Comportement : elle peut changer de couleur assez rapidement. La rainette verte a un comportement grimpeur, c’est une espèce arboricole. Elle reste souvent longtemps immobile au soleil, bien en vue. Elle est cependant souvent très homochromique avec son support. C’est une espèce active surtout la nuit.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

DSC07161

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans l’Europe entière sauf le nord et les Iles Britanniques. Dans le midi, elle est remplacée par Hyla meridionalis, facilement reconnaissable car elle n’a pas de bande brune sur le coté.

HABITAT : aime les zones à végétation dense.

PÉRIODE D’OBSERVATION :

BIOLOGIE :

Alimentation : les rainettes se nourrissent d’insectes.

Reproduction : les mâles arborent un gros sac vocal pendant la saison de reproduction. Ils sont alors extrêmement bruyants. Les œufs sont de couleur claire, pondus collés ensemble pour former une masse de quelques centimètres de diamètre et qui contient 800 à 1000 œufs flottants. La métamorphose survient en juillet-août.

REMARQUES :

Hyla arborea

RÉFÉRENCES :

Arnold & Burton, 1978

Perrier, 1924. La Faune de France Illustrée, tome X.

Reptiles et Amphibiens de France

Coronella. Herpétofaune de France et d’ailleurs

Hyla arborea

9 commentaires pour “La rainette verte

  1. mama dit :

    magnifique photos et texte très apprenant

  2. Mestrot dit :

    Est ce que une rainette c’est plein de microbe

  3. Ch del dit :

    Peut-on savoir quels sont ses prédateurs notamment si elle vit dans un jardin de ville ? Merci.

    • Francois dit :

      Bonjour,

      pas facile de répondre à cette question. Tout dépend des animaux que vous observez habituellement autour de cette mare. Les prédateurs habituels sont les hérons, les couleuvres et quelques mammifères opportunistes dont le renard ou certains mustélidés. Ils ne sont pas toujours communs dans les villes mais tout dépend des coulées vertes.
      En revanche, et si je ne trouve pas de témoignages de prédation par le chat, il est probable qu’il prédate une rainette si l’occasion se présente.

  4. anne dit :

    j’en ai trouvé une dans mon jardin, loin de tout plan d’eau mais près du robinet. Comment a t elle pu arriver là

  5. Anne dit :

    bonjour,
    j’en ai trouvé une dans mon jardin loin ds marais<1km, .mais près du robinet. comment a t elle pu arrivé là?

  6. martine dit :

    j,en ai une dans mon pot de fleur sur ma fenetre depuis 2 mois .je pense que l,humidite lui convient

  7. POUX dit :

    JAI UNE PETITE REINETTE QUI ET SOUVENT DANS MA FENETRE PEUX T ON APRIVOISER UNE REINETTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.