Le criquet égyptien

C’est un criquet de taille respectable, ce sont ses yeux que l’on remarque, avec leurs rayures verticales.

Anacridium ægyptium

criquet égyptien

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Orthoptère

Famille des Acrididae

ETYMOLOGIE : Anacridium = sauterelle et ægyptium = d’Egypte

DESCRIPTION :

Taille : le plus grand criquet d’Europe : 35 mm pour le mâle, 50 à 65 mm pour la femelle

Forme, allure : le criquet égyptien se reconnait facilement à ses yeux striés de 7 à 8 lignes verticales. Autre détail spécifique, le pronotum (corselet) possède une carène médiane arquée avec 3 sillons dans le sens transversal. Les antennes ont 28 ou 29 articles. Les ailes dépassent largement vers l’arrière les genoux des pattes postérieures (de 1,5 à 2,5 cm).

Coloration : La coloration est assez variable, brun rougeâtre, ocre, ou gris. La face ventrale des fémurs postérieurs (pattes adaptées au saut) présentent une carène interne orangée. La face dorsale des tibias postérieurs est bleuâtre.

Comportement : Le criquet égyptien n’a pas de comportement grégaire, à la différence du criquet migrateur par exemple, il n’est donc pas responsable de dégâts importants. Il est silencieux et bien adapté au vol.

l’oeil strié du criquet égyptien

DÉTAILS À VÉRIFIER :

anacridium aegyptium03

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Ce criquet est présent en Afrique du Nord, en Europe méridionale et en Asie occidentale.

HABITAT : Il est essentiellement arboricole et vit dans des biotopes chauds et secs.

PÉRIODE D’OBSERVATION : On peut voir les adultes en août-septembre

BIOLOGIE :

Alimentation

Reproduction : ce sont les adultes qui hivernent et pondent au printemps suivant. Les juvéniles ont une coloration vert clair et se tiennent dans les herbes.

REMARQUES :

Anacridium aegyptium

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

Chinery, 2005

Leraut, 2008

Bellmann & Luquet, 2009

Perrier, 1923. Faune de France Illustrée, tome III (sous le nom de Acridium ægyptium)

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

 

6 commentaires pour “Le criquet égyptien

  1. Daniel V dit :

    Superbe série d’images qui m’ont permis d’identifier un criquet identique.
    Merci pour le partage!
    http://macrophotoplaisirpassion.blogspot.com/

  2. jacques dit :

    j en ai trouvé chez moi dans le sud ils sont quand meme dans les bambous et les lauriers roses mais ne font pas de dégats

  3. Sarah dit :

    J’en ai sauvé un dans la piscine il est très mal en point il ne marche pas mais peux bouger ses pattes je le mets à un endroit il ne bouge pas d’un poil je ne sais pas quoi faire

    • Michel dit :

      Les insectes ont de grande capacités de récupération, il peut lentement retrouver ses moyens, à condition de le protéger des oiseaux (pies etc.), des chats et surtout des fourmis.

  4. Pain dit :

    Je viens d adopter une femelle criquet d Égypte qui a élue domicile dans mes choux qu elle adore car je l observe manger feuille après feuille. Je me demande où elle a pu hiverner car elle était déjà présenté l année précédente.
    Quelle est sa durée de vie et peut elle rester sans se reproduire ou partir à la recherche d un mal

    • P dit :

      Il a des yeux magnifiques et étrange, malheureusement, on ne voit pas bien sur la photo.

      Les orthoptères vivent peu de temps, environ 3 à 5 mois, en comptant le stade larvaire à la sortie de l’œuf. Déjà adulte, normalement 1 ou 2 mois je pense, mais ça dépend de son âge, de ses conditions de vie, et aussi surtout de la température. Plus il fait chaud, plus ils grandissent et grossissent vite, et meurent vite. Elle peut partir du jour au lendemain, sans nécessairement chercher un mâle. Si elle entend un mâle, elle y courra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.