Reconnaitre les espèces de mouettes et de goélands

Le terme « mouette » ou « goéland » est tout à fait arbitraire, pour les anglo-saxons, leur nom est « gull ». Ils appartiennent majoritairement au genre Larus, qui définit leur famille, les Laridae.

 

3 espèces de taille équivalente : les goélands argenté, leucophée et brun.

Le goéland argenté (Larus argentatus).

Dos gris clair

Bec large, jaune avec une tache rouge

Pattes roses.

 

Goéland leucophée (Larus cachinnans)

Dos gris clair

Bec jaune à tache rouge

Pattes jaunes.

 

Goéland brun (Larus fuscus)

Dos gris ardoise

Bec jaune à tache rouge

Pattes jaunes.

 

Des espèces plus petites : les mouettes rieuse et tridactyle, le goéland cendré

La mouette rieuse (Larus ridibundus) plumage d’été.

Dos gris, capuchon brun foncé

Bec rouge et fin

Pattes rouges.

 

Mouette rieuse (Larus ridibundus) plumage d’hiver.

Le capuchon brun disparait, il est remplacé par 2 taches noires.

 

Mouette tridactyle (Rissa tridactyla)

Dos gris

Bec jaune

Pattes sombres

 

Goéland cendré (Larus canus)

Dos gris clair

Bec jaune verdâtre

Pattes jaunes verdâtres.

 

Une espèce nettement plus grande : le goéland marin

Goéland marin (Larus marinus)

Dos gris foncé

Bec épais jaune à tache rouge

Pattes chair.

 

Deux espèces plus rares, méditerranéennes : le goéland railleur et le goéland d’Audouin.

Goéland railleur (Larus genei)

Dos gris clair

Bec fin et rouge foncé

Pattes rouges

 

Goéland d’Audouin (Larus audouinii)

Dos gris clair

Bec épais, rouge avec une tache noire

Pattes vert foncé.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.