Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La poule d’eau

Avec la foulque macroule, elle est l’un des habitants les plus fréquents de nos étendues d’eau. Une simple mare d’une dizaine de mètres carrés suffit à un couple pour s’installer. Et bien que craintive, elle s’installera volontiers dans le bassin du jardin public pourvu qu’il soit entouré de végétation dense.

Gallinula chloropus Linnaeus,1758

La gallinule poule d’eau

La poule d’eau se reconnait à son bec rouge à la base. Bénouville (14) 22/01/2015

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré, Oiseau, Gruiformes

Famille des Rallidae

ETYMOLOGIE :

Gallinula est un diminutif du latin gallina qui désigne la poule.

Le nom d’espèce, chloropus, veut dire « qui a les pieds verts ».

En anglais on l’appelle « moorhen », la poule des landes.

La poule d’eau possède un écusson blanc bien visible à l’arrière. Sallenelles (14) 17/01/2017

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 27 et 35 cm, pour une envergure de 50 à 55 cm. Elle est plus petite que la foulque macroule qui est une autre espèce noire de nos étendus d’eau

La poule d’eau est plus petite que la foulque macroule. Bénouville (14) 06/03/2015

Forme, allure : c’est un oiseau gris foncé, presque noir avec des reflets brun verdâtre et une ligne blanche sur le coté du corps. Son bec est rouge avec la pointe jaune, il est surmonté d’une callosité frontale rouge également. Quand elle marche, on remarque ses longues pattes vertes avec une marque rouge orange en haut du tibio-tarse et des orteils également très longs qui lui permettent de se maintenir sur la végétation flottante. Les sous-caudales latérales sont blanches et forment un écusson bien visible. La poule d’eau hoche la queue en marchant et la tête en nageant. Les juvéniles sont brun-gris, blanchâtres au niveau du cou. Les poussins ont un duvet noir et le bec rouge.

Le juvénile est plus clair que l’adulte et son bec moins rouge. Caen (14) 10/01/2009.

Coloration : noirâtre

Comportement : c’est un oiseau qui apprécie le couvert végétal des berges, mais qui s’aventure aussi en eau libre et à terre. Il court sur l’eau avant de décoller. Ce n’est pas une espèce grégaire, sauf parfois en hiver, mais le plus souvent on ne voit qu’un couple ou deux.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Gallinula chloropus. Beauguillot (50) 01/04/2016.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce commune dans toute l’Europe à l’exception de l’extrême nord. Partout en France, en Belgique et en Suisse elle est sédentaire, nicheuse, et hivernante. Ses effectifs ont augmenté depuis les années 1970-80, en même temps que l’extension vers le sud de ses populations.

Les poules d’eau viennent fréquemment se nourrir à terre. Hérouville (14) 06/08/2014.

HABITAT : sa présence est associée à la présence de l’eau : lacs, étangs, mares, fossés, et même les bassins des jardins publics pourvus qu’ils soient environnés de végétation. Une petite surface d’eau lui convient.

Poule d’eau sur la surface gelée. Sallenelles (14) 23/01/2017.

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année.

BIOLOGIE :

Alimentation : c’est une espèce végétarienne, elle consomme des plantes aquatiques, mais aussi des bourgeons de saules et des graminées. Ce régime est complété par la consommation d’invertébrés.

Parade entre deux poules d’eau. Sallenelles (14) 17/01/2017.

Reproduction : la période de reproduction s’étale généralement de mars à août. Les deux parents construisent le nid bien caché dans la végétation des berges et parfois sur une branche d’arbre surplombant l’eau. C’est une plate-forme plus ou moins en forme de corbeille avec un toit. Certains couples le construisent dès février. La femelle pond cinq à onze œufs blanchâtre à brun chamois avec des taches brun rouge. Les deux parents couvent durant environ trois semaines. Les poussins sont nidifuges et quittent le nid à deux ou trois jours mais restent proches des parents. Ils seront capables de voler après 6 semaines. Le couple peut assurer deux nichées par an.

Poule d’eau avec ses poussins. Sallenelles (14) 19/06/2010.

 

Jeune poule d’eau. Robehomme (14) 30/09/2019

REMARQUES : le cri est un krrrrou sonore, comme un son de trompette, avec également des kek kek kek.

RÉFÉRENCES SUR LES OISEAUX :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Cugnasse, Maurel & Biau, 2001. Les oiseaux du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Editions Rouergue.

Dubois, Le Maréchal, Olioso & Yésou, 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux & Niestlé.

Fitter & Roux, 1971. Guide des oiseaux. Sélection du Reader Digest.

Flitti, Kabouche,Kayser & Olioso, 2009. Atlas des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2009. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1967. Les échassiers. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1972 (1959). Les palmipèdes. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Breton, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Normand, 1991. Atlas des oiseaux nicheurs normands. GONm.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Hellio & Van Ingen, 1992. Les oiseaux de Brenne. Editions de la Nouvelle République.

Isenmann,1993. Les oiseaux de Camargue. SEO ed.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Olioso, 1996. Oiseaux de Vaucluse et de la Drôme provençale. C.R.O.P. & C.E.E.P

Perrier, 1924. Faune de France Illustrée, tome X Vertébrés. Delagrave.

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Reade & Hosking, 1968. Les oiseaux, leurs œufs et leurs nids. Nathan.

Vansteenwegen, 1998. L’histoire des oiseaux de France, Suisse et Belgique. Delachaux & Niestlé.

Vlassis, 1990. Oiseaux en Camargue. Edisud.

SITES SUR LES OISEAUX :

Les oiseaux de France

L’oiseau libre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.