L’écaille martre

Quand il vole, ce sont les ailes postérieures orangées qui attirent le regard, quand il se pose, il devient noir marbré de blanc.

Arctia caja

L’écaille hérissonne

arctia caja

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Erebidae

ETYMOLOGIE : Arctia = ours (à cause de la chenille très velue) et caja = brulant (à cause de la couleur orangée des ailes postérieures)

DESCRIPTION :

Taille : L’écaille martre mesure 45 à 65 mm d’envergure, c’est un papillon de taille respectable

Forme, allure : Elle ressemble à l’écaille chinée, mais les motifs des ailes sont différents et faciles à distinguer. Chez l’écaille martre (on lit parfois écaille marte), les ailes antérieures, visibles au repos sont blanches avec des taches brun-noir. La forme de ces taches peut varier, certains individus sont presque tout noir ou presque tout blanc. Les ailes postérieures, que l’on voit en vol, sont rouge-orangé avec des taches noires, ou bleu-noir. Il n’y a pratiquement pas de dimorphisme sexuel.

Coloration : ailes antérieures (au repos) marron et blanc, ailes postérieures (en vol) orangées.

Arctia caja – L’écaille martre

Comportement : L’écaille martre a des mœurs plutôt nocturnes. Le jour on la trouve au repos assez près du sol, avec les ailes repliées en triangle. La coloration disruptive de ses ailes antérieures la font passer assez inaperçue. Elle dévoile en s’envolant les couleurs vives de ses ailes postérieures. Elle vole surtout la nuit, et elle est attirée par la lumière.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Présent dans la France entière et dans toute l’Europe. L’écaille martre a beau être une espèce répandue, on ne peut pas la considérer comme commune, elle serait même en diminution de ses effectifs.

HABITAT : elle aime les milieux ouverts, plutôt les endroits humides comme les ripisylves, les berges boisées des rivières. Mais on la rencontre souvent dans les parcs et les jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Elle vole de juillet à septembre.

écaille martre

BIOLOGIE :

Alimentation : Pour la chenille,  les plantes-hôtes sont nombreuses et variées, ce sont des plantes herbacées ou des arbustes : saule marsault, framboisier, ortie, reine des près.

Reproduction : Il n’y a chez cette espèce qu’une seule génération par an. La femelle pond ses œufs verts clairs sur la face inférieure des feuilles, en ooplaques, c’est à dire en groupe et parfaitement alignés, il peut y en avoir plusieurs centaines. Les chenilles sont très velues, d’où le nom d’écaille hérissonne, car lorsqu’elle est dérangée, elle se roule en boule, exposant ses longs poils dressés. Cette chenille est brune, mais avec des « verrues sétigères » (boutons qui portes des touffes de poils) noires sur le dos et blanches sur le coté.

chenille de Arctia caja

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les pages entomologiques d’André Lequet

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Butterflies and moths of Switzerland

UK Moths  

Hantsmoths – The moths of Hampshire and Isle of Wight

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.