La zygène du lotier

Une nouvelle zygène (la 8ème du site) que l’on rencontre dans des prairies sèches et calcicoles. C’est l’une des plus précoces dans l’année. Son nom vernaculaire est assez arbitraire, les chenilles se développent surtout sur l’hippocrépis à toupet.

Zygaena loti Denis & Schiffermüller,1775

La zygène de la millefeuille

La zygène de la faucille

La zygène de l’hippocrepis

Zygaena loti

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Zygaenidae

ETYMOLOGIE :

Zygaena signifie « terrible joug », allusion aux fortes antennes dirigées vers l’avant. Le nom d’espèce loti vient de Lotus le lotier corniculé.

En anglais, il s’appelle « slender scotch burnet ». Burnet désigne d’une part la pimprenelle, une rosacée, et d’autre part les zygènes. Slender signifie svelte. En Grande Bretagne c’est la sous-espèce Zygaena loti scotica qui est présente en Ecosse.

la zygène du lotier

DESCRIPTION :

Taille : l’envergure est comprise entre 27 et 30 mm

Forme, allure : Comme beaucoup d’espèces de zygènes, c’est un papillon noir à taches rouges, avec les ailes en toit au-dessus du corps au repos. Zygaena loti a 5 taches rouges. La couleur du fond de l’aile antérieure est noir uni chez le mâle, mais il présente des écailles claires chez la femelle. La tache T1 est allongée le long de la costa. Les taches rouges T5 et T6 sont fusionnées pour former une tache coudée en forme de hache. L’aile postérieure est rose avec une fine bordure noire. Les antennes ont l’extrémité noire et arrondie, et les pattes sont beiges, ce qui constitue un critère déterminant de l’identification de cette espèce. L’espèce présente généralement un collier gris.

Coloration : noir et rouge.

Comportement : c’est un papillon hétérocère qui vole en pleine journée.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Zygaena loti

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans la France entière, à l’exception du Massif Armoricain et des massifs granitiques. Plus largement, on la trouve dans toute l’Europe tempérée et méditerranéenne. En Grande Bretagne on trouve en Ecosse Zygaena loti scotica, qui est l’une des 20 sous-espèces décrites de cette espèce.

HABITAT : c’est une espèce de prairies sèches et calcicoles.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mai à août.

Zygaena loti

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent diverses fleurs dont les hippocrepis et les centaurées, les chenilles se développent sur les sainfoins (Onobrychis sp.), l’hippocrépis à toupet (Hippocrepis comosa), les coronilles (Coronilla sp.), l’astragale.

A noter que ces plantes sont aussi les plantes-hôtes d’autres espèces de zygènes, et que les noms vernaculaires qui leur ont été attribués sont un peu arbitraires.

couple de Zygaena loti

Reproduction : il y a 2 générations par an, l’une en mai, et l’autre en juillet. La chenille est vert jaunâtre, avec des taches jaunes et des points noirs (un à chaque segment) et elle peut atteindre 20 mm. C’est la chenille qui hiverne. Elle se nymphose dans un cocon ovale, beige luisant à la texture solide.

la zygène de la millefeuille

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

REFERENCES SUR LES LÉPIODOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Laplanche & Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

Moths and Butterflies of Europe and North Africa (Italie – en anglais et en français)

European Lepidopteres (France – en Français)

Lépi Net (France – en français)

Pathpiva (France – en français)

Papillons de France (France – en français)

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Hantsmoths (UK – en anglais)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.