La teigne des semences

C’est l’une des mites les plus répandues dans les habitations, les chenilles peuvent occasionner des dégâts importants dans les armoires à vêtements comme dans les placards à réserves alimentaires.

Hofmannophila pseudospretella Stainton,1849.

La teigne brune des maisons

Hofmannophila pseudospretella

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Oecophoridae

ETYMOLOGIE :

Hofmannophila, littéralement « qui aime Hofmann » est très vraisemblablement un hommage à O.Hofmann (1835-1900) spécialiste allemand des lépidoptères. En réalité elle a initialement été dénommée Oecophora pseudo-spretella en 1849 par Stainton, le nom d’espèce venant du fait qu’elle ressemblait à une autre espèce déjà décrite Tinea spretella.

En anglais on l’appelle « brown house-moth », la mite des maisons.

la teigne des semences

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure entre 7 et 11 mm pour une envergure de 17 à 25 mm. Les femelles sont plus grosses que les mâles.

Forme, allure : Au repos ce papillon a les ailes en toit qui recouvrent le corps, l’aile postérieure est masquée par l’aile antérieure. Les ailes antérieures ont le fond brun assez clair, avec des marques foncées : 2 points au niveau du tiers antérieur de l’aile, et une tache arrondie aux deux tiers. La marge postérieure de l’aile antérieure présente une série de points foncés. Les ailes postérieures sont plus larges que les antérieures, elles sont claires. Les palpes sont bien visibles et recourbés vers l’arrière. Les antennes sont longues et filiformes.

Coloration : brun clair et foncé.

Comportement : on la voit le plus souvent posée le jour sur les murs dans les habitations. Elle vole le soir et elle est attirée par la lumière.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Hofmannophila pseudospretella

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce originaire d’Asie qui s’est répandue dans le monde entier ou elle est commune.

HABITAT : on la trouve surtout dans des endroits abrités : habitations, hangars, granges etc. mais elle peut survivre en extérieur.

PÉRIODE D’OBSERVATION : on peut la rencontrer toute l’année en particulier dans les habitations, mais surtout de juin à octobre.

Hofmannophila pseudospretella

BIOLOGIE :

Alimentation : la chenille se nourrit surtout de kératine, qu’elle trouve sur des animaux morts et desséchés, et dans les maisons sur les animaux naturalisés, les peaux et cuirs, la laine, les fourrures, les collections d’insectes. Elle apprécié aussi des aliments d’origine végétale comme les graines (pois, riz), les fruits secs, les pâtes, les vêtements de coton, les herbiers.

la teigne des semences

Reproduction : il y a deux générations par an dans la nature, mais la reproduction est quasiment continue en milieu chaud (habitations). La femelle pond sur les sources de nourriture ou à proximité. La chenille est blanchâtre, avec la tête marron. Elle atteint 18 à 20 mm. La reproduction n’est possible qu’avec un certain taux d’humidité.

Hofmannophila pseudospretella

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Newland, Still & Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Sterling & Parsons, 2012. Field guide to the micro-moths of Great Britain and Ireland. British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Moths and Butterflies of Europe and North Africa (Italie – en anglais et en français)

UK moths (UK – en anglais)

Pathpiva (France – en français)

Papillons de France (France – en français)

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Microlepidoptera (Pays-Bas – en néerlandais)

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Hantsmoths (UK – en anglais)

Northumberland moths (UK – en anglais)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.