Le vulcain

L’un de nos plus jolis papillons, aucune confusion possible.

Vanessa atalanta

L’atalante

Vanessa atalanta

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Nymphalidae

ETYMOLOGIE : Vanessa = d’un mot grec signifiant briller, et atalanta = figure chasseresse de la mythologie grecque

Le nom anglais est « red admiral » ou « l’amiral rouge ».

DESCRIPTION :

Taille : L’aile antérieure mesure environ 3 cm, l’envergure se situe entre 50 et 60 mm.

Forme, allure : L’aile antérieure est sur le dessus noir brillant avec une bande rouge-orangée qui la traverse en diagonale, et des taches blanches dans l’angle externe. L’aile postérieure présente aussi une bande terminale rouge-orangée, formée de cellules avec au centre un point noir. Le dessous, que l’on voit quand le papillon posé replie ses ailes est brun sombre avec des dessins homochromiques, en particulier avec l’écorce des arbres.

le vulcain

Coloration : dessus de l’aile antérieure brun foncé à la base puis noire avec une bande oblique rouge-orangé. Dessous sombre et homochromique.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Vanessa atalanta

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le vulcain est présent dans toute l’Europe, et il a été introduit accidentellement dans le continent américain. Espèce très commune.

HABITAT : Le vulcain se rencontre dans les endroits fleuris, les jardins où il apprécie spécialement les fruits abimés et fermentés.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les adultes volent de mai à octobre, mais c’est en juillet qu’ils sont les plus abondants.

BIOLOGIE :

Alimentation : La chenille se nourrit principalement d’orties des genres Urtica et Parietaria, et elle est aussi urticante que les plantes qu’elle consomme.

Reproduction : C’est l’adulte qui hiberne dans nos contrées, au printemps certains individus effectuent de longues migrations jusqu’en Scandinavie. La chenille est noire avec des taches latérales jaunes (il existe des variantes de coloration), elle s’abrite dans une sorte de cornet qu’elle confectionne en roulant une feuille.

Vanessa atalanta

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les pages entomologiques d’André Lequet  (un article très détaillé).

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Butterflies and moths of Switzerland

le vulcain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.