La piéride du chou

Parmi les piérides aux ailes blanches à tâches noires, celle du chou est la plus grande.  C’est sans doute la tache noire en forme de faux à l’apex de l’aile antérieure qui est le meilleur critère de reconnaissance.

Pieris brassicae

Pieris brassicae

Pieris brassicae

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère

Famille des Pieridae

pour voir d’autres Pieridae

ETYMOLOGIE : Pieris = blanc et brassicae = du chou

nom anglais : « large white » ou « le grand blanc ».

piéride du chou

piéride du chou

DESCRIPTION :

Taille : la piéride du chou a environ 50 à 65 mm d’envergure, c’est la plus grande de nos piéride

Forme, allure : le dessus de l’aile antérieure est blanc avec une large bordure noire apicale en forme de croissant. Les femelles ont 2 taches et une strie discale noires. Les mâles n’ont qu’une tache noire. La face inférieure est plutôt jaunâtre, mais sans dessin visible.

Coloration : ailes blanches, avec des taches noires

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT :

HABITAT : prairies fleuries, jardins, potagers, cultures maraichères.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mars à octobre

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent les fleurs (très attirés par les buddleias). Les chenilles se nourrissent de crucifères sauvages ou cultivées (chou, colza, ravenelle) également sur les capucines.

Reproduction : il y a trois générations par an, qui différent par leurs tâches noires plus ou moins marquées. La troisième génération est la plus prolifique. La femelle dépose ses œufs (de couleur jaune) par petits groupes ou isolément sur la face inférieure des plantes hôtes des futures chenilles. La première ponte a lieu au printemps. La chenille est jaune verdâtre, tachetée de points noirs avec une ligne dorsale jaune. La nymphose a lieu sur un substrat dur (pierre, mur). C’est la chrysalide qui passe l’hiver.

 

accouplement de piérides du chou

accouplement de piérides du chou

REMARQUES : la piéride du chou est capable de larges migrations.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2003

Bellmann, 2006

Bellmann, 2007

Carter & Hargreaves, 2008

Chinery, 1973

Chinery, 2004

Chinery, 2005

Dierl & Ring, 2009

Higgins & Riley, 1975

Leraut, 2008

McGavin, 2012

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée tome IV.

Reichhoff-Riehm, 1983

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les pages entomologiques d’André Lequet

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Papillons de Poitou-Charentes

Papillons Dordogne/Aquitaine

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

Butterflies and moths of Switzerland

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.