Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La noctuelle en deuil

Cette petite noctuelle se reconnaît aux carrés blancs qui ornent ses ailes antérieures et aux bandes blanches qui traversent ses ailes postérieures. Les chenilles sont polyphages et c’est une espèce commune dans la France entière.

Tyta luctuosa Denis & Schiffermüller,1775. (ex. Acontia luctuosa)

La funèbre

La catéphie endeuillée

Tyta luctuosa est un hétérocère que l’on voit fréquemment voler en plein jour. Ribaute (11) 08/05/2018.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Noctuidae, sous-famille des Metoponiinae.

Les imagos de la noctuelle en deuil butinent les fleurs. Goult (84) 24/05/2014.

ETYMOLOGIE :

Tyta : ?

Le nom d’espèce luctuosa signifie en latin « qui cause de la peine », « qui est frappé par le deuil ».

Son nom anglais est moins triste, il s’appelle « four spotted », le quatre points.

Ce specimen de Tyta luctuosa a été attiré par la lampe UV. Sarlat (24)18/06/2019.

DESCRIPTION :

            Taille : c’est une noctuelle assez petite, l’aile antérieure mesure entre 12 et 13 mm, pour une envergure comprise entre 22 et 25 mm.

            Forme, allure : comme la majorité des noctuelles, elle se tient au repos avec les ailes en triangles, les ailes antérieures restent le plus souvent un peu écartées et laissent apercevoir les ailes postérieures. Le fond est brun foncé, à l’aspect moiré, et la caractéristique principale est la présence de 2 taches carrées blanches ou beige rosé sur les ailes antérieures et d’une large bande blanche traversant les ailes postérieures.

            Coloration : brun et blanc.

            Comportement : c’est un hétérocère qui vole de jour comme de nuit. Il est attiré par la lumière.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Tyta luctuosa. Goult (84) 24/05/2014.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans la France entière, ainsi que dans toute l’Europe à l’exception de l’extrême nord. Son aire de répartition s’étend jusqu’en Asie et en Afrique du nord.

Tyta luctuosa sur une fleur d’euphorbe. Tourbes (84) 25/05/2019.

Les effectifs semblent beaucoup fluctuer d’une année à l’autre, mais l’espèce est globalement en régression.

HABITAT : elle apprécie les endroits chauds et secs à la végétation éparse et fréquente des milieux ouverts comme les prairies, les dunes ou les jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : elle vole d’avril à septembre.

Tyta luctuosa en vue de dessous. Tourbes (34) 24/05/2019.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les imagos butinent les fleurs et les chenilles sont polyphages, elles se nourrissent la nuit, essentiellement sur le liseron, le plantain et les mauves dont elles consomment les boutons floraux.

            Reproduction : il ya deux générations par an. La femelle pond 400 à 500 œufs. Les chenilles sont brun clair, ou gris brunâtre avec des lignes longitudinales : 2 bandes dorsales discontinues brun foncé avec des taches blanches et latéralement une bande large de couleur crème. La tête est crème avec des lignes foncées. On trouve celles de la première génération de fin juin à août, et celle de la seconde en septembre-octobre. Elles ont 5 paires de fausses-pattes. Leur taille en fin de développement est de 35 mm. C’est la chrysalide qui hiverne (diapause nymphale).

La noctuelle en deuil se pose presque toujours avec les ailes légèrement écartées. Vendres (34) 13/05/2021.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Henwood & Sterling, 2020. Field guide to the Caterpillars of Great Britain and Ireland. Bloomsbury Wildlife.

Lepertel & Quinette, 2016. Atlas des papillons de nuit de Basse-Normandie et des Iles Anglo-Normandes. Les noctuelles. GRETIA.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Newland, Still & Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Ulrich, 2020. Hétérocères diurnes. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)   

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

European Lepidopteres (France – en Français)     

UK moths (UK – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.