Le point d’exclamation

C’est l’une des noctuelles les plus répandues, car elle est peu exigeante quant à son habitat et sa chenille est très éclectique sur le plan alimentaire. Si sa coloration peut varier, les motifs de ses ailes sont constants et facilitent sa détermination.

Agrotis exclamationis Linnaeus, 1758

La double tache

Agrotis exclamationis. Caen (14) piège UV 11/06/2017

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère,

Famille des Noctuidae, sous-famille des Noctuinae

ETYMOLOGIE :

Agrotis vient du latin et signifie « campagnard » et exclamationis fait référence à la tache en point d’exclamation.

En anglais, il s’appelle « heart and dart », « le cœur et la flèche », une autre façon d’interpréter les 2 taches des ailes antérieures.

Le point d’exclamation. Caen (14) 26/05/2017

DESCRIPTION :

Taille : les ailes antérieures mesurent entre 15 et 19 mm, pour une envergure comprise entre 30 et 40 mm.

Forme, allure : c’est une noctuelle d’allure typique, avec les ailes au repos en toit au-dessus du corps. La coloration de fond est variable, du brun-clair au brun-foncé. Par contre les motifs sont constants : un « collier » noir à l’avant du thorax et des marques noires formant une flèche pour certains, un point exclamation pour d’autres sur les ailes antérieures. Les ailes postérieures sont blanchâtres. Les femelles sont généralement plus foncées que les mâles. Ceux-ci n’ont pas d’antennes pectinées comme chez d’autres noctuelles.

Agrotis exclamationis (coll. F.Mathieu)

Coloration : brun clair à brun foncé.

Comportement : c’est une espèce qui vient à la lumière et aux pièges UV, et parfois en grand nombre.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Agrotis exclamationis. Thémines (46) 18/06/2018.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce que l’on rencontre partout en Europe, et dans la France entière. Elle est commune.

HABITAT : on trouve cette noctuelle dans tous les milieux ouverts : zones cultivées, prairies, parcs, jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : mai à septembre en 2 générations.

Variabilité de la coloration mais constance des motifs chez Agrotis exclamationis. Caen (14) 10/06/2017 – Thémines (46) piège UV 17/06/2018.

BIOLOGIE :

Alimentation :

Reproduction : il y a habituellement une génération annuelle, et deux dans le sud de son aire de répartition. Les imagos de la 2ème génération sont plus petits et plus pâles. La femelle pond en juin-juillet sur les tiges et les feuilles. Les éclosions ont lieu en juillet. La chenille est très éclectique et se développe sur de nombreuses plantes cultivées, des plantes herbacées (plantain en particulier) et autres plantes basses. Elle se nourrit la nuit et s’attaque aux tiges, aux feuilles et aux racines ce qui peut causer des dommages aux cultures. C’est une chenille de couleur brune avec la face ventrale gris clair et trois lignes sombres dorsales. Le développement larvaire se termine en automne et la chenille s’enterre dans un cocon et hiverne (diapause larvaire). La nymphose a lieu au printemps suivant et les premiers imagos émergent en mai-juin.

Agrotis exclamationis. Caseneuve (84) piège UV 22/06/2017.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Lepertel & Quinette, 2016. Atlas des papillons de nuit de Basse-Normandie et des Iles Anglo-Normandes. Les noctuelles. GRETIA.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

European Lepidopteres (France – en Français)  

UK moths (UK – en anglais)

Lépi Net (France – en français)

Papillons de France (France – en français) 

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Hantsmoths (UK – en anglais)

Northumberland moths (UK – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.