Le pentatome méridional

Les Carpocoris sont des pentatomes très colorés et faciles à observer. Reconnaître entre elles les 5 espèces de France métropolitaine est plus délicat en raison de leur variabilité, mais il existe une clé qui permet d’y parvenir.

Carpocoris mediterraneus atlanticus

Carpocoris mediterraneus

Carpocoris mediterraneus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Homoptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

ETYMOLOGIE :

Carpocoris = punaise des fruits et mediterraneus = méditerranéen

DESCRIPTION :

Les 5 espèces du genre Carpocoris en France sont ressemblantes (voir Carpocoris purpureipennis) et parfois délicates à distinguer. Il existe une clé très bien faite : http://hemiptera.free.fr/Carpocoris.html

Taille : la taille est comprise entre 10,5 et 13,5 mm

Forme, allure : les Carpocoris ont une allure classique de Pentatomidae avec des antennes à 5 articles, un large pronotum anguleux et un large scutellum triangulaire. Le pentatome méridional est l’un des plus coloré, avec des variantes mais toujours dans les tons jaune à rouge-orangé. Les dents latérales du pronotum sont aigüe, sa marge latéro-postérieure est droite. Toute la partie dorsale du corps y compris le connexivum est ponctuée. La tête porte 4 lignes noires longitudinales qui se poursuivent sur le pronotum. La base du scutellum porte des taches noires, parfois estompées. Le connexivum apparaît latéralement, avec des taches noires aux angles antérieur et postérieur de chaque segment. Les antennes sont noires, sauf le premier article, petit, qui est orangé.

Coloration : variable dans les tons rouge-orangé et jaune.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce nettement méditerranéenne, mais qui remonte plus au nord le long du littoral atlantique, ou on la trouve par exemple dans les dunes.

HABITAT :

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juin à septembre.

le pentatome méridional

le pentatome méridional

BIOLOGIE :

Alimentation : on trouve généralement ce pentatome sur des fleurs de chardon, d’apiacées ou de scabieuse dont il perfore les graines.

Reproduction

REMARQUES :

Carpocoris mediterraneus

Carpocoris mediterraneus

RÉFÉRENCES :

Haupt, 1993. Guide des Mille-Pattes, Arachnides et Insectes de la région méditerranéenne. Delachaux & Niestlé.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.