Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La punaise nébuleuse

Comme souvent, cette punaise grisâtre mérite un regard plus pointu. En gros plan, sa robe est toute pointillée. C’est sur la face ventrale que se situe son premier critère d’identification, avec une forte épine issue du 3ème sternite et pointée vers l’avant.

Rhaphigaster nebulosa
Rhaphigaster nebulosa

Rhaphigaster nebulosa

= Punaise grise

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hémiptère Hétéroptère

Famille des Pentatomidae

ETYMOLOGIE : Rhaphigaster = aiguille au niveau de l’abdomen (rostre) et nebulosa = grise

Pour les britanniques, elle se nomme « mottled shield bug », « shield-bug », punaise à bouclier désigne tous les Pentatomidae, « mottled shield-bug », c’est donc le pentatome tacheté.

DESCRIPTION :

Taille : Cette punaise mesure entre 14 et 16 mm

Forme, allure : Ses antennes sont assez caractéristiques, avec des anneaux alternés noirs et clairs, c’est la base des articles 3, 4 et 5 qui est blanche. L’autre critère de reconnaissance se voit sur la face ventrale, il s’agit d’un éperon bien visible avec la pointe vers l’avant, et qui est issu du 3ème sternite abdominal. Le connexivum est rayé noir et blanc.

vue ventrale de la punaise nébuleuse montrant l'éperon pointé vers l'avant
vue ventrale de la punaise nébuleuse montrant l’éperon pointé vers l’avant

Coloration : elle est de coloration grisâtre, avec de nombreuses tâches brunes qui lui donnent un aspect moucheté. La face ventrale est jaunâtre pointillée de noir.

Comportement : Les adultes hivernent dans des endroits abrités, sous la végétation, dans des fissures de murs ou sous l’écorce des arbres. Comme beaucoup d’hémiptères, la punaise nébuleuse apprécie les endroits exposés au soleil. Comme d’autres espèces aussi, elle émet, lorsqu’on l’inquiète, une odeur très désagréable.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Rhaphigaster nebulosa

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Europe entière

HABITAT : Jardins, parcs, haies. En hiver se réfugie parfois dans les maisons, ou dans le lierre sur des murs exposés au soleil.

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année

la punaise nébuleuse
la punaise nébuleuse

BIOLOGIE :

Alimentation : La punaise nébuleuse est une espèce phytophage que l’on rencontre sur les haies, les arbustes divers. Elle est aussi capable de se nourrir d’insectes morts ou d’autres proies qu’elle parvient à piquer.

Reproduction : L’accouplement a lieu en mai, puis les femelles pondent une quarantaine d’œufs sur les plantes. Il n’y a qu’une génération par an. les larves vivent dans le même biotope que les adultes, dont elles diffèrent par l’absence d’ailes. Celles-ci se développent progressivement au cours des différentes mues larvaires, les ébauches alaires apparaissent à la 3ème mue.

larve de Rhaphigaster nebulosa
larve de Rhaphigaster nebulosa

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Lupoli R. & F.Dusoulier, 2015. Les punaises Pentatomoidea de France. Editions Ancyrosoma.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV. (sous le nom de Raphigaster griseus)

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

British Bugs

Hétéroptères de Belgique

 

Rhaphigaster nebulosa

 

la punaise nébuleuse

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur “La punaise nébuleuse”