Le charançon de l’iris des marais

Celui-la m’a donné un peu de fil à retordre car il existe sous deux formes différentes, l’une sombre et l’autre brune avec des rayures.

Mononychus punctum-album

Mononychus punctum-album (forme pseudo-acori)

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte, Coléoptère

Famille des Curculionidae

ETYMOLOGIE : « Mononychus » signifie qu’il n’a qu’un seul ongle (c’est généralement deux) aux extrémités des tarses, « punctum-album » désigne le point blanc au niveau de la jonction des élytres et « pseudoacori » fait allusion à l’iris des marais ou iris pseudo-acore.

DESCRIPTION :

Taille : Ce petit charançon ne dépasse pas les 4 mm

Forme, allure : il est de forme ovale, et toute proportion gardée, son rostre est assez long et puissant

Coloration : il existe deux formes. La forme « punctum-album » est de coloration brun-noir avec des poils jaunes sur les cotés du corselet, il y a également du jaune sur le rostre et le dessus de la tête. La forme « pseudoacori » est brun plus clair et rayée. Les pattes sont foncées et les antennes rousses.

Comportement : les deux formes peuvent co-exister sur une même station

Mononychus punctum-album (forme punctum-album)

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le charançon de l’iris des marais est présent dans toute la France, et assez commun, mais bien entendu, dans les marais où poussent les iris.

charançon de l’iris des marais

HABITAT : se rencontre sur les iris  des marais ou iris pseudo-acore

PÉRIODE D’OBSERVATION :

BIOLOGIE :

Alimentation : la larve mange les graines des iris

Reproduction : Vers mai-juin, les femelles pondent leurs œufs dans les sortes de gousses de l’iris des marais, après avoir perforé la gaine avec son rostre. La larve se développe en mangeant les graines, et elle émerge en août-septembre.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Perrier, 1932, Faune de France tome 6, Coléoptères.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les pages entomologiques d’André Lequet     sur ce site une étude très détaillée !!!

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

The beetle fauna of Germany

Un commentaire pour “Le charançon de l’iris des marais

  1. nicole dit :

    Chez moi,ils ne sont pas aussi racistes. Il n’y en a pratiquement pas dans mes Iris jaunes, mais il y en a surtout dans le Rumex et un peu dans les Iris cultivés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.