Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’épeire fasciée

Une superbe araignée, à l’abdomen rayé de noir et de jaune. Bien en place au centre de sa toile et la tête vers le bas, elle est parfois abondante dans les herbes hautes.

Argiope bruennichi

L’argiope frelon

Vous cherchez à identifier une araignée ? Vous la trouverez peut-être dans la galerie

 

Argiope bruennichi
Argiope bruennichi

Famille des Araneidae.

ETYMOLOGIE :

le nom anglais est « wasp spider » ou « araignée guêpe », en référence à la coloration rayée jaune et noire.

DESCRIPTION :

Taille : La femelle mesure entre 15 et 25 mm, contre 4 à 8 pour le mâle, beaucoup plus rare et/ou discret.

Forme, allure : Comme toutes les araignées, l’argiope fasciée a le corps divisé en 2 partie : le prosome (partie avant) et l’opisthosome globuleux.

Coloration : le prosome est gris argenté, l’opisthosome rayé blanc, jaune et noir. Comme toutes les araignées, l’argiope fasciée a le corps divisé en 2 partie : le prosome (partie avant) est gris argenté, l’opisthosome globuleux rayé blanc, jaune et noir. Les individus sont plus ou moins contrastés ou foncés.

Comportement : L’argiope fasciée tisse une toile ovale (dite orbitèle) et se tient généralement en son centre, avec les pattes écartées 2 par 2 ce qui forme une sorte de croix de saint André. La toile est caractérisée par un élément stabilisateur formé de zig-zag de soie très argentée : le stabilimentum.

stabilimentum de la toile d’épeire fasciée

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Argiope bruennichi - copie

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Vaste aire de répartition qui s’étend de l’Afrique occidentale jusqu’au paléarctique tempéré. Elle se rencontre ainsi dans toute l’Europe de l’Ouest, y compris en Allemagne, au Benelux et dans le sud de l’Angleterre.

HABITAT : La toile de l’argiope fasciée se trouve dans les buissons et les grandes herbes. Elle  préfère les endroits ensoleillés, les biotopes plutôt chauds et secs. Elle semble apprécier l’influence humaine comme le montre sa présence dans les fossés, les bords de chemins, les terrains vagues, les dunes, les talus, les jardins.

PÉRIODE D’OBSERVATION : juillet à octobre

BIOLOGIE :

Alimentation : L’argiope fasciée, compte tenu de sa taille s’est spécialisée dans la chasse aux gros insectes : criquets, sauterelles, guêpes, abeilles, frelons, libellules, cigales.

épeire fasciée avec sa proie

Reproduction : La reproduction est souvent fatale pour le mâle comme pour d’autres espèces d’araignées. Il est généralement dévoré après l’accouplement. Les spermatophores que la femelle a recueillis lui permettent de féconder plusieurs pontes. Les œufs sont nombreux (jusqu’à 1400) et protégés dans un gros cocon de soie brune (environ 3 cm).

cocon de Argiope bruennichi

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005 – Bellmann,2006

Les araignées de mon jardin

Balade chez les Araignées

Eurospiders.com

Les Araignées de Belgique et de France

Araneae – Spiders of Europe

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

70 commentaires sur “L’épeire fasciée”