Le hérisson

C’est l’un des mammifères de notre faune qu’il est possible de croiser régulièrement. Bien que surtout nocturne, il est assez peu discret et même assez bruyant.

Erinaceus europaeus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré Mammifère Insectivore

Famille des Erinaceidae.

ETYMOLOGIE :

son nom anglais est « hedgehog », littéralement « cochon des haies ».

DESCRIPTION :

Taille : Les mâles et les femelles ne présentent pas de différences notables, la taille adulte est comprise entre 18 et 25 cm.

Forme, allure : Le hérisson d’Europe (Erinaceus europaeus) est l’un des mammifères sauvages que l’on est le plus susceptible de croiser. Chacun le reconnait sans peine à son dos recouvert de piquants. Le reste du corps est couvert de poils grossiers et cassants brun ou blanc jaunâtre.

Coloration : brun

Comportement : Dès qu’il est effrayé, plus par le bruit que par la vision car sa vue est très mauvaise, il se roule en boule, ce qui ne le garantit pas contre tous les dangers. Cela permet toutefois de l’observer de près, et de voir son museau pointu et humide, ses courtes pattes aux pieds à cinq doigts munis de fortes griffes.

Le hérisson est nocturne, il dort le jour dans un nid de feuilles sèches. Dans ses promenades nocturnes il est assez bruyant, émet des grognements.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Erinaceus europaeus

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le hérisson est présent dans toute l’Eurasie, c’est une espèce protégée.

HABITAT : il habite les terrains découverts, plutôt secs avec des broussailles, des buissons et des arbustes.

PÉRIODE D’OBSERVATION : il hiverne durant les mois les plus froids, visibles tout le reste de l’année.

BIOLOGIE :

Alimentation : il fouille le sol avec son museau pour chercher sa nourriture somme toute très variée : insectes, mollusques, vers de terre, mais aussi grenouilles, couleuvres, œufs d’oiseaux, cadavres d’animaux, baies, glands, fruits divers. Malgré ce régime très éclectique, il est classé parmi les insectivores.

Erinaceus europaeus

Reproduction : Il est solitaire sauf en période de reproduction, de mai à juillet. La gestation dure 30 à 40 jours et la femelle met bas 2 à 9 jeunes, 7 en moyenne, dont les piquants sont mous à la naissance. Ils sont nidicoles, aveugles et sourds. Le nid est constitué d’amas de feuilles dans une cavité de végétation (trou dans une haie par exemple).

REMARQUES :

Outre les importantes mortalités dues aux automobiles, les hérissons ont des prédateurs : blaireau, chouettes et hiboux, pie, hermine, belette et putois, martre, rat surmulot.

RÉFÉRENCES :

Burton, 1976. Tous les Mammifères d’Europe en couleurs. Elsevier.

Dobroruka & Berger, 1987. Guide des Mammifères d’Europe. Hatier.

Groupe Mammalogique Normand, 2004. Les Mammifères sauvages de Normandie. GMN.

Mac Donald & Barrett, 1995. Guide complet des Mammifères de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Van den Brink, 1977. A field guide to the Mammals of Britain and Europe. Collins.

http://www.gmb.bzh

http://www.gmn.asso.fr/

http://www.geml.fr/index.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *