La musaraigne musette

A ne pas confondre avec une souris, un mulot ou un campagnol, la musaraigne est un insectivore bien utile dans le jardin. Cette musaraigne est l’une des plus commune. Très active, on la rencontre aussi le jour.

La crocidure musette

Crocidura russula

Crocidura russula

Crocidura russula

POSITION SYSTÉMATIQUE : Vertébré Mammifère Insectivore

Famille des Soricidae

ETYMOLOGIE : Crocidura = avec des dents blanches et russula = rousse

En anglais, elle se nomme « white-toothed shrew », la « musaraigne aux dents blanches ».

DESCRIPTION :

Taille : de 5 à 9 cm. La queue mesure entre 3,5 et 5 cm.  Son poids est de 9 à 14 g.

Forme, allure : les musaraignes ont le museau très pointu et de tout petits yeux. La musaraigne musette a le dos de couleur gris brun à brun-roux, coloration qui s’éclaircit progressivement jusqu’au ventre qui est gris clair. Les oreilles sont assez grandes, et bien visibles. Les dents sont blanches (elles sont rouges chez d’autres espèces) et pointues.

Coloration : gris brun à brun-roux.

Comportement : en activité de jour comme de nuit.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans toute l’Europe centrale et méridionale, on la rencontre dans la France entière.

HABITAT : on trouve la musaraigne musette dans des endroits secs et plutôt ensoleillés, dont les jardins. Elle pénètre parfois dans les maisons.

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année

la musaraigne musette

la musaraigne musette

BIOLOGIE :

Alimentation : les musaraignes sont carnivores, elles se nourrissent d’insectes, d’araignées, de cloportes, de mollusques.

Reproduction : l’accouplement a lieu entre mars et septembre. Après 28 à 33 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée de 3 à 9 jeunes. Il peut y avoir 2 à 4 portées par an.

REMARQUES : la musaraigne musette mue deux fois par an,  au printemps et en automne.

SONY DSC

RÉFÉRENCES :

Burton, 1976. Tous les Mammifères d’Europe en couleurs. Elsevier.

Dobroruka & Berger, 1987. Guide des Mammifères d’Europe. Hatier.

Groupe Mammalogique Normand, 2004. Les Mammifères sauvages de Normandie. GMN.

Hofmann, 1995. Mammifères d’Europe. Nathan.

Mac Donald & Barrett, 1995. Guide complet des Mammifères de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1924. Faune de France Illustrée, tome X, Vertébrés. Delagrave.

Van den Brink, 1977. A field guide to the Mammals of Britain and Europe. Collins.

http://www.gmb.bzh

http://www.gmn.asso.fr/

http://www.geml.fr/index.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *