Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La noctuelle du camérisier

Une superbe noctuelle verte que l’on peut attirer la nuit avec une lampe UV. Sa chenille aussi a une activité nocturne et il faut pour la trouver explorer la nuit avec une lampe torche les troènes ou les chèvrefeuilles.

Polyphaenis sericata Esper,1787

Polyphaenis sericata est une noctuelle verte avec deux lignes blanches en zigzag. Caen (14) 17/07/2019

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère,

Famille des Noctuidae, sous-famille des Noctuinae, tribu des Dypterygiini

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Polyphaenis veut dire « qui brille beaucoup », et le nom d’espèce sericata signifie « soyeux ».

Les anglais l’ont baptisée « Guernsey underwing », la noctuelle de Guernesey (voir Aire de Répartition). Le terme « underwing » ou « aile inférieure » désigne un certain nombre de noctuelles dont les ailes postérieures sont très colorées comme plusieurs espèces de Noctua.

L’atlas des papillons de nuit de Basse-Normandie et des Iles Anglo-normandes signale que sa première observation à Guernesey date de 1872, la deuxième en 1986 ! En 1989, elle est notée à Jersey et en 2006 à Aurigny, elle est aujourd’hui bien présente dans ces trois iles.

C’est en plein été que vole la noctuelle du camérisier. Caen (14) 17/07/2019.

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure 17 à 20 mm, pour une envergure de 38 à 43 mm.

Forme, allure : c’est une superbe noctuelle dont les ailes antérieures sont de couleur verte avec des taches brunes et deux lignes transversales blanches en zigzag, en position ante- et post-médiane. Les ailes postérieures sont orange avec une large marge marron foncé.

Coloration : vert et brun

Comportement : elle est attirée par la lumière et vient au piège UV.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Polyphaenis sericata. Caen (14) 5/7/2017

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans toute la France sauf les Hauts de France et une grande partie du Grand Est. Absente d’Angleterre, on la trouve dans les Iles Anglo-normandes d’où son nom vernaculaire en anglais. Elle est présente en Espagne et dans tout le sud de l’Europe et le Bassin méditerranéen. (signalée en Suisse).

Quand elle écarte les ailes, ce qui est rare, Polyphaenis sericata exhibe ses ailes postérieures orangées. Caen (14) 20/07/2020.

HABITAT : elle habite des lieux ouverts au sein de zones boisées, lisières de forêts, clairières, ripisylves, parcs et jardins. Les endroits humides lui sont favorables.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mi-juin à mi-août.

BIOLOGIE :

Alimentation : les larves se développent sur plusieurs plantes-hôtes, arbres ou arbustes : chèvrefeuille, troène, camérisier, cornouiller, chênes.

Attirée par la lampe UV, la noctuelle du camérisier se pose sur le drap blanc placé à cet effet. Caen (14) 16/07/2017.

Reproduction : il n’y a qu’une génération par an. Les éclosions sont tardives, elles ont lieu en octobre. Les chenilles se nourrissent la nuit où l’on peut les observer à la lampe de poche à hauteur d’homme, elles passent la journée dans la litière de feuilles. C’est la chenille qui hiverne (diapause larvaire). La nymphose se déroule en mai.

Les motifs des ailes de la noctuelle du camérisier sont très constants, la coloration peut être plus pâle chez les individus âgés. Sarlat (24) 19/06/2019.

REMARQUES : à Caen où j’installe ma lampe UV, on remarquera la coïncidence des dates de ses visites : 5 et 16 juillet en 2017, 17 juillet en 2019, 20 juillet en 2020.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepertel & Quinette, 2016. Atlas des papillons de nuit de Basse-Normandie et des Iles Anglo-Normandes. Les noctuelles. GRETIA.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

UK moths (UK – en anglais)

Papillons de France (France – en français) 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.