Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La mouche des pluies

C’est une petite mouche grise très discrète, dont les jolis motifs n’apparaissent qu’en vue rapprochée. Son nom vient du fait que les danses des mâles étaient supposées annoncer la pluie. Il y a deux espèces très proches qu’il est cependant assez facile de distinguer sur les photos.

Anthomyia pluvialis Linnaeus,1758

La mouche des pluies a le thorax gris avec des taches noires. Caen (14) 16/05/2015

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Anthomyiidae, sous-famille des Anthomyiinae

La famille des Anthomyiidae est proche de celle des Muscidae. On les reconnaît cependant à leur nervure anale qui atteint le bord de l’aile, ce qui n’est pas le cas des Muscidae.

La mouche des pluies s’observe souvent sur les troncs au soleil. Caen (14) 10/04.2020

ETYMOLOGIE :

Anthomyia signifie « mouche des fleurs », pluvialis veut dire « pluviale ».

Le nom latin et le nom vernaculaire sont inspirés du fait que les mâles effectueraient des danses en vol avant la pluie.

DESCRIPTION :

Taille : 5 à 7 mm

Forme, allure : c’est une petite mouche d’allure svelte, de couleur gris clair avec des motifs noirs. Le thorax est gris clair avec deux taches noires avant la suture et trois taches noires en arrière de la suture. Le scutellum est gris avec deux bandes noires latérales bien séparées. La tête porte une ligne noire frontale et les yeux sont nus, accolés chez le mâle et séparés chez la femelle. L’abdomen est gris avec trois taches triangulaires sur chacun des tergites, la tache centrale étant plus longue que les deux autres.

Coloration : gris clair et noir

Comportement : elle est souvent au repos sur un tronc, dans une zone exposée au soleil.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Anthomyia pluvialis. Caen (14) 19/04/2013

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : on la rencontre dans toute l’Europe, dans la France entière, plus fréquente du sud vers le nord.

HABITAT : c’est une espèce qui préfère les zones humides.

PÉRIODE D’OBSERVATION : on peut la rencontrer du printemps jusqu’en automne.

Anthomyia pluvialis a le scutellum noir totalement séparé en 2 par une bande grise. Caen (14) 13/04/2015

BIOLOGIE :

Alimentation : les imagos butinent les fleurs, les ombellifères en particulier, on les trouve aussi sur les charognes et les déjections animales.

Reproduction : les larves se développent dans les matières fécales, mais également dans les champignons et les nids d’oiseaux.

La mouche des pluies fait partie des Anthomyiidae. Caen (14) 13/04/2015

REMARQUES : il existe une espèce très proche, Anthomyia procellaris. Chez celle-ci, les bandes noires latérales du scutellum sont en contact, et la tache thoracique latérale atteint la tache alaire. Les deux espèces peuvent se côtoyer.

Chez Anthomyia procellaris le scutellum n’est pas totalement séparé en 2 par une bande grise. Bénouville (14) 16/05/2016 Coutances (50) 24/05/2015.

 

RÉFÉRENCES:

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Séguy E., 1923. Diptères Anthomyides. Faune de France

Haupt, 2000. Guide des Mouches et des Moustiques. Delachaux & Niestlé.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Eakringbirds. The website dedicated to Nottinghamshire’s invertebrate fauna (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES DIPTÈRES :

Diptera.info (UK – en anglais)    

Dipterists forum (UK – en anglais)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.