Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Le choucas des tours

Parmi les corvidés noirs de notre faune, regroupés dans le genre Corvus, le choucas des tours est le plus petit. C’est aussi le plus urbain, peu d’édifices publics de taille imposante n’accueillent pas une bande de ces oiseaux criards et sociables. Côtoyer les humains ne le gène guère et les villes lui procurent nourriture et logis. Mais on le trouve aussi dans la campagne où il accompagne les freux à la recherche de nourriture dans les champs.

Corvus monedula Linnaeus,1758.

Le choucas des tours n’est pas rare dans les villes et en particulier dans les avenues bordées de platanes. Arles (13) 03/03/2011.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Vertébré, Oiseau, Passeriforme

Famille des Corvidae.

ETYMOLOGIE :

Corvus, le nom de genre, est le mot latin qui désignait le corbeau.

Le nom d’espèce, monedula, est le nom que les romains avaient donné à cette espèce.

Son nom vernaculaire fait référence à son habitude à s’installer sur les tours, les clochers, les remparts où il trouve des anfractuosités pour faire son nid.

Les anglais l’ont baptisé « jackdaw », qui est une onomatopée de son cri.

Les platanes sont aussi un dortoir où les choucas se rassemblent en fin de journée. Béziers (34) 17/01/2021

DESCRIPTION :

            Taille : il mesure entre 30 et 32 cm, la taille d’un pigeon. Son envergure est d’environ 67 cm. Il pèse entre 220 et 250 g.

            Forme, allure : c’est un corvidé noir, assez trapu et de petite taille comparée aux corneilles ou aux freux. Il a la tête ronde et son plumage n’est pas d’un noir uniforme, il est gris sur la nuque et les cotés de la tête, et ses plumes noires ont des irisations bleues, verdâtres ou violettes. Son œil gris clair est très caractéristique. Le bec est assez court, il est noir comme les pattes. Les sexes sont identiques.

Le choucas des tours est à peine plus gros qu’un pigeon. Béziers (34) 17/01/2021

            Coloration : noir et gris.

            Comportement :

Très sociable, le choucas de tours vit en bandes de plusieurs dizaines voire centaines d’individus dont les cris (tchia, kia) sont particulièrement bruyants. C’est en particulier le cas lors du retour au dortoir en fin de journée.

A terre, il marche à petits pas.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Corvus monedula. Bruges (Belgique) 14/04/2017.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce sédentaire, nicheuse et hivernante. Son aire de répartition occupe toute l’Europe au sud du 65°N (la moitié sud des Pays Scandinaves), l’Afrique du nord, l’Asie mineure, le Moyen Orient, le Caucase, l’Afghanistan.

HABITAT : on le trouve aussi bien des les villes et villages que dans la campagne, mais pas dans les forêts. C’est un oiseau de plaine, il est remplacé dans les massifs montagneux par le chocard et le crave.

Les choucas des tours vivent en bandes plus ou moins nombreuses. Vic la Gardiole (34) 13/02/2021.

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année.

BIOLOGIE :

            Alimentation : le choucas des tours se nourrit au sol d’aliments très variés, mélange les nourritures animales et végétales : insectes, mollusques, batraciens, oisillons, œufs, petits mammifères, graines, fruits, ainsi que des déchets divers.

C’est au sol que le choucas cherche sa nourriture. Ballater (Écosse) 23/07/2011.

Reproduction : les couples se forment en février-mars et resteront unis et reviendront chaque année sur le même site de nidification. Le nid est construit dans une cavité sur des parois rocheuses, des falaises, des murailles, des tours, des clochers, également dans des trous des arbres. Il est constitué de branchettes mais l’intérieur est tapissé de laine, de crin, de plumes. La ponte a lieu fin avril-début mai, il y a en général cinq œufs (entre 3 et 6) bleu clair avec des taches noires, qui sont couvés par la femelle. Le mâle nourrit la nichée en régurgitant de la nourriture. L’incubation prend 17 à 18 jours et les jeunes ne quittent le nid qu’après 30 à 35 jours, en juin.

Les trous dans les platanes sont un site apprécié pour la construction du nid. Montpellier (34) 19/03/2019.

REMARQUES : le choucas de tours est une espèce opportuniste avec une grande capacité d’adaptation, son installation dans les zones urbaines en est une illustration. L’espèce n’est pas menacée, ses effectifs sont en augmentation depuis son arrivée en France au début du vingtième siècle.

Le choucas des tours est toujours en éveil. Bruges (Belgique) 14/04/2021.

RÉFÉRENCES :

Couzens, 2006. Identifier les oiseaux par leur aspect, leur comportement et leur habitat. Artemis.

Cugnasse, Maurel & Biau, 2001. Les oiseaux du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. Editions Rouergue.

Dubois, Le Maréchal, Olioso & Yésou, 2008. Nouvel inventaire des oiseaux de France. Delachaux & Niestlé.

Fitter & Roux, 1971. Guide des oiseaux. Sélection du Reader Digest.

Flitti, Kabouche,Kayser & Olioso, 2009. Atlas des oiseaux nicheurs de Provence-Alpes-Côte d’Azur, 2009. Delachaux & Niestlé.

Geroudet, 1973 (1961). Les Passereaux I : du coucou aux corvidés. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Breton, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne. Delachaux & Niestlé.

Groupe Ornithologique Normand, 1991. Atlas des oiseaux nicheurs normands. GONm.

Harrison, 1975. A field guide to the nests, eggs and nestlings of British and European Birds. Collins.

Jonsson, 1994. Les Oiseaux d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Nathan.

Mullarney, Svensson, Zetterström & Grant, 1999. Le guide Ornitho. Delachaux & Niestlé.

Nature Midi Pyrénées, 2012. Atlas des oiseaux nicheurs de Midi-Pyrénées. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1924. Faune de France Illustrée, tome X Vertébrés. Delagrave.

Peterson, Mountfort, Hollom & Géroudet, 1994 (1ère édition en 1954). Guide des Oiseaux de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Reade & Hosking, 1968. Les oiseaux, leurs œufs et leurs nids. Nathan.

Vansteenwegen, 1998. L’histoire des oiseaux de France, Suisse et Belgique. Delachaux & Niestlé.

SITES SUR LES OISEAUX :

Les oiseaux de France

L’oiseau libre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.