Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

Un asilidé hérissé : Dysmachus trigonus

Les Asilidés sont des mouches tueuses, elles chassent en permanence des insectes qu’elles capturent en vol et dévorent immédiatement. Relativement peu farouches, ils se laissent souvent approcher d’assez près pour être photographiés.

Dysmachus trigonus Meigen,1804

Un mâle de Dysmachus trigonus, posé sur une pierre. Asnelles – Meuvaines (14) 03/06/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Asilidae, sous-famille des Asilinae.

Les Asilidae sont des diptères carnassiers qui chassent des insectes volants qu’ils repèrent à partir d’un poste d’observation et qu’ils capturent en vol. Leurs pièces buccales constituent une sorte de rostre qui perfore la proie et lui injecte un venin. Le contenu de la proie est aspiré en vol ou posé.

Femelle de Dysmachus trigonus posée sur un galet. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Dysmachus signifie sans doute « différent de Machimus », un autre genre d’Asilidae, dont le nom est probablement issu d’une racine grecque signifiant « combat ».

Le nom d’espèce trigonus veut dire « triangulaire » et fait référence à la forme du thorax vu de profil.

En anglais il est nommé « fan-bristled robberfly ». Les asiles sont appelés « robber-fly », le terme robber pouvant être traduit par voleur, bandit. « Fan-bristled robber-fly » est donc l’asile hérissé.

Femelle de Dysmachus trigonus suspendue à une tige. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

DESCRIPTION :

            Taille : il mesure entre 10 et 17 mm

            Forme, allure : c’est un asilidé assez trapu et doté de soies hérissées gris-brun très remarquables. Ses pattes sont totalement noir mat avec des soies épineuses blanchâtres ou noires. La face présente une gibbosité assez bombée et un rostre pointé vers l’avant. Les asilidés ont une sorte de moustache que l’on appelle le mystax qui est ici constitué de soies dressées blanc jaunâtre et de quelques soies noires. Sur la face dorsale du thorax, les soies épineuses débutent dès l’arrière de la tête et sont plus courtes à l’avant que vers l’arrière. Les tergites de l’abdomen sont noirs, avec une pubescence rase brun-gris formant des motifs triangulaires. Le bord postérieur de chaque tergite abdominal est hérissé de longues soies. Les mâles et les femelles se distinguent par leurs genitalia. Chez le mâle, l’appareil copulateur se nomme l’hypopygium, c’est une sorte de pince dont la partie supérieure est ici noire, courte et droite. Chez la femelle, c’est un ovipositeur qui chez cette espèce est pointu, aplati latéralement, droit avec l’extrémité légèrement relevée.

Mâle de Dysmachus trigonus posé sur le sol. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

            Coloration : brun gris

            Comportement : Dysmachus trigonus chasse à l’affut souvent à partir du sol ou d’un petit support comme une pierre ou une brindille posés par terre. Il est fréquent de le voir posé sur les chemins sablonneux, s’envoler devant soi pour se poser deux mètres plus loin.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Dysmachus trigonus. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce que l’on rencontre en Europe de l’Ouest : Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Pays-Bas, Belgique, Grande Bretagne, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Allemagne, Autriche, Suisse, France, Italie, Espagne. On le rencontre aussi en Afrique du Nord.

HABITAT : on le trouve dans des terrains secs et sablonneux : pelouses sèches, dunes, landes de bruyères.

Mâle de Dysmachus trigonus avec le thorax hérissé de longues soies. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mi-avril à mi-août.

BIOLOGIE :

            Alimentation : les Asilidae sont tous des espèces carnassières qui capturent des insectes volant, diptères ou hyménoptères surtout. Dysmachus trigonus s’attaque parfois à des espèces plus grosses que lui et pratique le cannibalisme.

Accouplement de Dysmachus trigonus sur une tige d’oyat. Asnelles-Meuvaines (14) 04/07/2009

Reproduction : l’accouplement se déroule « en opposition », ou « end to end » comme disent les britanniques. La femelle pond ses œufs dans la gaine des feuilles de plantes herbacées.

Femelle de Dysmachus trigonus qui pond dans une tige. Asnelles-Meuvaines (14) 03/06/2020.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

RÉFÉRENCES SUR LES DIPTÈRES :

Van den Broek & Schulten, 2017. Field guide to the robberflies of the Netherlands and Belgium.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES DIPTÈRES :

Diptera.info (UK – en anglais)

Robber flies of Germany (Allemagne – en anglais)  (clé de détermination en ligne des Asilidae)

 

Un guide naturaliste consacré aux Asilidés :

Van den Broek & Schulten, 2017. Field guide to the robberflies of the Netherlands and Belgium.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.