Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

La lithosie quadrille

C’est une espèce originale par son dimorphisme sexuel et par l’alimentation de sa chenille qui se développe sur les lichens. La lithosie quadrille est une espèce commune, parfois même très abondante en présence de vieux arbres recouverts de lichens.

Lithosia quadra Linnaeus,1758

La lithosie à quatre points

La jaune à quatre points

Mâle de Lithosia quadra. Thémines (46) 17/06/2018.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère

Famille des Erebidae, sous-famille des Arctiinae

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Lithosia vient d’une racine grecque signifiant «pierre », les chenilles se nourrissent de lichens qui se trouvent parfois sur les rochers.

L’espèce est nommée quadra, pour les quatre points noirs de ses ailes (chez la femelle). Comme le fait remarquer Jean-Yves Cordier, les quatre points ne sont visibles que sur les papillons épinglés des collections, quand ils sont vivants on n’en voit que trois car les ailes se recouvrent partiellement.

Les anglais l’ont nommée « Four-spotted footman », le valet de pied à quatre points, en raison de leur longues ailes étroites qui évoquent la tenue des serviteurs de l’époque victorienne.

Femelle de Lithosia quadra, on ne voit que trois des quatre points. Thémines (46) 17/06/2018.

DESCRIPTION :

            Taille : l’envergure est comprise entre 35 et 43 mm chez les mâles, entre 35 et 62 mm chez les femelles.

            Forme, allure : cette espèce se caractérise par un fort dimorphisme sexuel. Le mâle a les ailes antérieures d’un gris assez foncé et jaune d’or à la base. Les femelles ont les ailes antérieures jaunes avec deux points noirs sur chacune. Les pattes sont noires. Les antennes sont filiformes.

Trois femelles de Lithosia quadra attirées par la lampe UV. Thémine (46) 17/06/2018.

Coloration : les mâles sont gris et jaune, les femelles jaunes avec des points noirs.

            Comportement : c’est une espèce au vol nocturne ou crépusculaire, elle est attirée par la lumière et elle vient aux pièges UV.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Lithosia quadra. Thémines (46) 18/06/2018.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT :

C’est une espèce eurasiatique dont l’aire de répartition va de l’Espagne à l’Asie centrale. Elle est présente dans la France entière.

HABITAT : elle recherche des endroits boisés, avec des arbres vieux recouverts de lichens.

Un couple de lithosies quadrille, femelle à droite. Thémines (46) 18/06/2018.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juin à août-septembre.

BIOLOGIE :

            Alimentation : la chenille se nourrit de lichens, et particulièrement de Xanthoria parietina.

Les chenilles de Lithosia quadra se nourrissent des lichens des vieux arbres.

            Reproduction : il y a une génération par an, deux dans le sud de son aire de répartition. La femelle pond des œufs en grand nombre par groupes de 20 à 50 sur les troncs ou les toits couverts de lichens. L’incubation dure environ deux semaines. La chenille mesure jusqu’à 30 mm et elle est gris foncé marbré de clair avec le dos blanchâtre et des tubercules rouges saillants sur tous les segments et de taches sombres sur les segments 3, 7 et 11. Elle est urticante. Elle hiverne dans des encroutements de lichens ou sous l’écorce. Après avoir hiverné, elle se nourrit aussi des feuilles des arbres. La nymphose se déroule en mai-juin.

Accouplement de Lithosia quadra. Thémines (46) 22/06/2018.

REMARQUES : il arrive que les effectifs de cette espèce deviennent pléthoriques, des pullulations ont été signalées en 2006 à Guérande et à Bourg en Bresse.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Orhant et Wambeke, 2010. Atlas des papillons de nuit du Nord-Pas de Calais. GDEAM.

Robineau, 2011. Guide des Papillons nocturnes de France. Delachaux & Niestlé.

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Les pages entomologiques d’André Lequet (France – en français)

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Lépi Net (France – en français)

Butterflies and moths of Switzerland (Suisse – en allemand)

Pyrgus. European Lepidoptera and their ecology (Suisse – en anglais et en allemand)

European Lepidopteres (France – en Français)

UK moths (UK – en anglais)

Papillons de France (France – en français) 

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.