Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’éristale horticole

Cet éristale de petite taille (de l’ordre du centimètre) est plus facile à déterminer que les autres, il a les ailes barrées de sombre. Comme les autres espèces du genre Eristalis, ses larves sont aquatiques et vivent dans les eaux putrides.

Eristalis lineata (Harris,1776) (ex. Eristalis horticola)

Eristalis lineata a une barre noire sur les ailes. Alpuech (12) 24/06/2018.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Syrphidae, sous-famille des Eristalinae, Tribu des Eristalini.

ETYMOLOGIE :

L’origine du nom de genre Eristalis n’est pas claire, il pourrait venir d’Erythallis, qui désignait une pierre précieuse, ou d’un terme désignant une plante médicinale. Le nom d’espèce lineata veut dire « rayé, marqué d’une ligne », référence aux ailes très probablement. L’ancien nom d’espèce horticola signifie « des jardins ».

N.B. : le terme Eristale est masculin.

Eristalis lineata fait partie des « petits éristales ». Alpuech (12) 24/06/2018.

DESCRIPTION :

Taille : elle mesure entre 8 et 11,5 mm

Forme, allure : les éristales sont de mouches trapues, avec le plus souvent des marques jaunes sur le corps. Leur nervation alaire, celle des Syrphidae, est très reconnaissable à une fausse nervure longitudinale appelée vena spuria, et aux nervures externes qui forment une fausse marge de l’aile. Eristalis lineata présente une bande faciale sombre. Ses ailes sont barrées en leur milieu par une bande sinueuse sombre aux contours flous. Le ptérostigma est deux fois plus long que large. Le deuxième tergite présente deux grandes taches jaune mat sur les cotés. Chez les mâles, les fémurs des pattes antérieures sont dotés de longs poils jaunes, chez les femelles ce sont les fémurs des pattes postérieures qui sont bicolores dans leur moitié basale.

Eristalis lineata a l’abdomen cerclé. Alpuech (12) 24/06/2018.

Coloration : noir et jaune.

Comportement : comme beaucoup de syrphidés, cet éristale pratique le vol stationnaire. Les mâles sont territoriaux.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Eristalis lineata. Beauguillot (50) 11/08/2012.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce commune, présente dans l’Europe entière.

HABITAT : on la rencontre dans des zones boisées, dans le bocage. Le voisinage de mares eutrophisées et les zones d’élevage avec des lisiers sont des éléments très favorables.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de juin à septembre.

Les deuxième tergite de l’éristale horticole porte deux taches jaune mat. Castillon (14). 03/06/2012.

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes butinent et sont de bons pollinisateurs. Les ronces et les aubépines semblent avoir une attractivité particulière. Les larves sont aquatiques et se nourrissent de matière organique animale ou végétale.

Reproduction : les larves des éristales sont dites « larves queue de rat », en raison du long siphon qui prolonge leur abdomen. Ce tube leur permet de respirer en surface des eaux croupies dans lesquelles elles se développent. Ces milieux liquides très riches en matière organique (lisier, purin, mares putrides) sont en effet trop pauvres en oxygène pour permettre la respiration branchiale.

Eristalis lineata butine sur une ombelle d’Apiaceae. Alpuech (12)24/06/2018.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES SUR LES DIPTÈRES :

Ball & Morris, 2013. Britain’s hoverflies. Princeton University Press.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave. (sous le nom Eristalis horticola).

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES DIPTÈRES :

Diptera.info (UK – en anglais)

Dipterists forum (UK – en anglais) 

Fly names (Belgique – en anglais)

Syrphidae Europenses – Syrphidae d’Europe. Cyrile Dussaix (France – en français)

Syrphidae Polski (Pologne – en polonais et en anglais) 

British hoverflies (UK – en anglais) `

ET POUR S’Y RETROUVER DANS LES ERISTALES :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.