Le leptis pointillé

Contrairement au leptis bécasse, le leptis pointillé a les ailes translucides et des points noirs sur l’abdomen. Mais c’est également un chasseur d’insectes qu’il capture en vol.

Rhagio tringarius

DSC01897

Rhagio tringarius (mâle)

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Diptère, Brachycère

Famille des Rhagionidae

ETYMOLOGIE :

Rhagio signifie « rachis », et tringarius = chevalier.

En anglais, on l’appelle « marsh snipe fly », le leptis bécassine des marais

SONY DSC

femelle du leptis pointillé

DESCRIPTION :

Taille : Ce leptis mesure entre 8 et 14 mm

Forme, allure : c’est une mouche au corps très allongé. Le thorax est brunâtre, avec les angles antérieurs (humérus) jaunes. L’abdomen est cylindrique et se termine en pointe. Il est jaune, avec une ligne centrale formée de taches ou de points noirs de forme variable. L’extrémité de l’abdomen qui correspond aux deux derniers segments, est noire. Les pattes sont longues et fines, avec les fémurs pâles et les hanches rousses (elles sont grises chez l’espèce voisine Rhagio annulatus). Les ailes n’ont pas de taches, contrairement à celles du leptis bécasse (Rhagio scolopaceus), elles sont hyalines, avec un ptérostigma clair et tenues écartées du corps au repos. La cellule anale est ouverte. L’appareil buccal est une trompe allongée et rigide. Les yeux sont gros, et de couleur verdâtre, ils sont contigus chez le mâle et écartés chez la femelle.

Coloration : noir et jaune.

Comportement : les leptis se tiennent le plus souvent posés la tête vers le bas sur un support ensoleillé.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Rhagio tringarius

Rhagio tringarius

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans la majeure partie de l’Europe, et partout en France. Elle est commune.

HABITAT : on rencontre ce leptis dans les zones de bocage, les endroits plutôt humides, boisés à la végétation dense.

PÉRIODE D’OBSERVATION : les adultes volent de mars à août.

SONY DSC

Rhagio tringarius (femelle)

BIOLOGIE :

Alimentation : les leptis sont des mouches prédatrices, qui capturent des insectes en vol. Ils sont sur ce plan assez proches des Asilidae.

Reproduction : on sait peu de choses de la larve, qui vraisemblablement se développe dans la terre.

REMARQUES :

SONY DSC

le leptis pointillé

RÉFÉRENCES :

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1937. La Faune de France Illustrée, tome VIII, Diptères, Aphaniptères (par Séguy). Delagrave.

Le Monde des Insectes  

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

Diptera Info 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *