Le téléphore fauve

Ils sont parfois très nombreux sur les ombellifères, entièrement roux sauf l’extrémité des élytres qui est noire.

Rhagonycha fulva

Le téléphore roux

Rhagonycha fulva

Rhagonycha fulva

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Cantharidae

ETYMOLOGIE : Rhagonycha = qui a l’ongle fendu et fulva = fauve

DESCRIPTION :

Taille : au plus 1 cm.

Forme, allure : il a le thorax rouge orangé brillant et les élytres brun-roux, mais avec l’extrémité noirâtre. Ces élytres sont recouverts d’une fine pubescence. Les antennes et les yeux sont noirs.  Comme les autres membres de la famille, le téléphore fauve a des élytres mous.

Coloration : rouge orangé avec l’extrémité des élytres noire.

Comportement : Ils sont souvent en groupes denses et peuvent même paraître envahissants.

téléphores fauves sur ombellifère

téléphores fauves sur ombellifère

DÉTAILS À VÉRIFIER :

SONY DSC

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Cette espèce est présente dans toute l’Europe, la limite nord est au niveau du sud de la Scandinavie, et coté est, on la trouve jusqu’au Caucase. Il s’agit d’un insecte très commun.

HABITAT : Ses milieux de prédilection sont les lisières de bois, les prairies, parfois les jardins ou les potagers, ils apprécient tout particulièrement les ombellifères.

téléphore fauve

téléphore fauve

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les adultes se rencontrent dès le mois de mai, mais sont vraiment nombreux en juillet et août.

BIOLOGIE :

Alimentation : Les adultes se nourrissent de pollen, mais aussi d’insectes divers. Les larves se nourrissent d’insectes et d’escargots.

Reproduction : Les accouplements sont très fréquents. La femelle pond ses œufs sur le sol. Les larves sont poilues. Elles hivernent sous les pierres ou les feuilles. La nymphose a lieu au printemps.

REMARQUES :

 

Rhagonycha fulva

Rhagonycha fulva

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisir. (d’abord édité chez Solar).

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

The beetle fauna of Germany

 

2 commentaires pour “Le téléphore fauve

  1. kathy beynon dit :

    bonjour,

    j’ai un catalpa de 4 ans dans mon jardin (lot et garonne) et depuis 4j il est envahi je pense de « téléphores fauves »
    les feuilles du catalpa commencent à être mangées sur les bords et présentent aussi des trous dans le milieu de la feuille.
    Est-ce que cet insecte est responsable de ces dégâts ? Que puis-je faire pour m’en débarrasser ? J’ai pulvériser savon noir dilué, mais ça ne sert à rien
    Merci pour votre réponse
    Kathy

    • Anne dit :

      J’ai un catalpa, j’ai aussi des nuées de téléphores, mais mon catalpa n’est pas mangé.
      Ne serait-ce pas plutôt un champignon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.