L’épeire à quatre points

Elle rappelle l’épeire diadème, mais ici pas de points blancs formant une croix, mais quatre points au fond de dépressions de l’opisthosome.

Araneus quadratus

Vous cherchez à identifier une araignée ? Peut-être la trouverez-vous dans la galerie

Araneus quadratus

POSITION SYSTÉMATIQUE : Arachnide Aranéide

Famille des Araneidae

ETYMOLOGIE : Araneus = araignée et quadratus = carré

DESCRIPTION :

Taille : La taille est de l’ordre du centimètre : 6 à 8 mm pour le mâle, 9 à 15 mm pour la femelle (pour les araignées, ce sont toujours les dimensions du corps sans les pattes). En effet, comme c’est fréquent chez les araignées, la femelle est nettement plus grosse que le mâle.

Forme, allure : Elle doit son nom aux quatre points clairs de son abdomen qui forment un trapèze avec la base la plus large orientée vers l’arrière. L’abdomen est presque sphérique, mais légèrement ovale, de couleur variable, souvent roux avec une bande ou une ligne médiane plus claire, certains individus sont plutôt verdâtres. Ces variations de couleurs permettent une certaine homochromie avec l’environnement. L’épeire carrée apparaît à l’oeil plus trapue que l’épeire diadème. Les pattes sont généralement rayées.

Coloration : très variable :  jaune clair à vert, orange, rouge ou brun.

Comportement : La toile mesure autour de 60 centimètres de diamètre et se trouve toujours à proximité du sol. L’araignée se tient soit au centre de sa toile, soit dans un abri de soie en forme de cornet qui est relié par un fil au centre de la toile.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

araneus quadratus06

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Elle n’est pas rare et répandue dans toute l’Europe.

HABITAT : L’épeire à quatre points habite les lisières de bois, les clairières, les friches, les landes, mais aussi les parcs et jardins. Elle fréquente les herbes hautes de préférence.

couple d’épeire à 4 points

PÉRIODE D’OBSERVATION : La période des accouplements s’étale d’avril à septembre.

BIOLOGIE :

Alimentation : L’épeire carrée est spécialisée dans la capture d’insectes, dont les criquets tout particulièrement.

Reproduction : Dans la famille des Aranéidés, ce sont les œufs qui hivernent.

Araneus quadratus

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Reichhoff-Riehm, 1983. Les Insectes. France Loisir. (d’abord édité chez Solar).

Roberts, 2009. Guide des Araignées de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Balade chez les Araignées

Eurospiders.com

Les Araignées de Belgique et de France

Un commentaire pour “L’épeire à quatre points

  1. n4tr4ps dit :

    Je crois que c’est environ 900 insectes par ans et pas 500 par jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.