La chrysomèle polie

Comme beaucoup de membres de la famille des chrysomélidés, la chrysomèle polie arbore des couleurs chatoyantes aux reflets métalliques.

Chrysolina polita

Chrysolina polita

Chrysolina polita

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Coléoptère

Famille des Chrysomelidae

ETYMOLOGIE : polita = polie

chrysomèle polie

chrysomèle polie

DESCRIPTION :

Taille : 6,5 à 8 mm

Forme, allure : petite chrysomèle d’allure typique : arrondie avec des couleurs vives et métalliques. Le pronotum est plutôt verdâtre, la tête vert métallique et les élytres rougeâtres. Les bords du pronotum sont relevés et forment une sorte de bourrelet. Les pattes ont des reflets métalliques verts ou bleus.

Coloration : vert et brun-rouge métallique.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Chrysolina polita

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT :

HABITAT : endroits humides, dans la végétation du bord de l’eau.

PÉRIODE D’OBSERVATION : de mars à octobre.

la chrysomèle polie

la chrysomèle polie

BIOLOGIE :

Alimentation : les adultes se rencontrent le plus souvent sur la menthe et autres labiées.

Reproduction :

REMARQUES :

Chrysolina polita

Chrysolina polita

RÉFÉRENCES :

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Perrier, 1932. La Faune de France Illustrée, tome VI, Coléoptères 2ème partie. Delagrave. (sous le nom Chrysomela polita)

Le Monde des Insectes 

La galerie du Monde des Insectes  

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Nature Spot Leicestershire and Rutland

The Coleopterist

The beetle fauna of Germany 

Watford Coleoptera Group

 

2 commentaires pour “La chrysomèle polie

  1. Olivier Thélot dit :

    Bonjour
    Je trouve complètement ridicule de françiser les noms.
    Est-elle polie parce qu’elle dit « bonjour Madame » en levant son chapeau ou parce qu’on l’a bien astiquée?
    Comment faire le distengo en français entre par exemple aurea et aurata (cf Crepidodera) ou auratus et auronitens (cf Carabus) ?
    L’emploi des noms vernaculaires est déjà peu approprié car il en existent peu en rapport au nombre d’insectes et ils peuvent varier selon les régions.
    Alors, restons en à Chrysolina polita.
    Bien entomologiquement
    Olivier

    • Michel dit :

      Notre point de vue concernant les noms vernaculaires est expliqué dans la page « auteurs », mais toutes nos fiches et toutes les photos de la galerie désignent les espèces sous leur nom scientifique. En ce qui concerne la chrysomèle polie, Chrysolina polita, je vous renvoie à votre Gaffiot car comme tout bon latiniste vous avez gardé ce dictionnaire incontournable, page 1195 : politus,a,um = poli, lisse, fourbi, brillant.
      Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.