L’amaurobe des fenêtres

Deux espèces très proches ne se distinguent que par l’anatomie de leur appareil génital. Nous les avons regroupées, leur biologie étant similaire. L’amaurobe féroce quant à elle est nettement plus grande et plus noire.

Amaurobius fenestralis Ström, 1768

Amaurobius similis Blackwall 1861

Amaurobius fenestralis

Amaurobius fenestralis

POSITION SYSTÉMATIQUE : Arachnide Araneae

Famille des Amaurobiidae

ETYMOLOGIE :

Amaurobius veut dire « qui vit à l’obscurité », fenestralis signifie « des fenêtres » et similis = « semblable »

En anglais vous la trouverez sous le nom de « lace-weaver spider » ou « lace-webbed spider » que l’on peut traduire par « araignée dentellière » et « araignée à la toile en dentelle ». Les araignées de la famille des Amaurobiidae sont appelées « funnel weaver » c’est à dire tisserand d’entonnoir, ou meshweb weaver » ou tisserand de toile en filet.

amaurobius-fenestralissimilis

amaurobe des fenêtres

DESCRIPTION :

Taille : c’est une araignée de taille moyenne, elle mesure sans les pattes entre 6 et 9 mm.

Forme, allure : c’est une araignée massive, de couleur sombre à l’aspect soyeux. Son allure rappelle un peu celle des Agelenidae (comme la tégénaire) mais ses pattes sont proportionnellement plus courtes. Le prosome est brun foncé. L’abdomen (opisthosome) présente une tache cardiaque très sombre qui s’élargit vers l’arrière, qui est bordée de clair et qui est suivie de taches pâles. Les mâles sont reconnaissables à leurs bulbes copulatoires portés par les pédipalpes.

Coloration : brun sombre.

sans-titre-copie

disposition des yeux chez les Amaurobiidae

Comportement : l’amaurobe des fenêtres construit sa toile dans une zone assez plate mais qui s’enfonce dans une anfractuosité. C’est une toile dite « en entonnoir » constituée de mailles lâches à l’aspect bleuté. Les fils cribellés (voir « Remarques ») adhésifs servent à retenir la proie, l’araignée sort de l’anfractuosité, la mord et l’entraine ensuite dans son trou.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

caen jp

Amaurobius fenestralis/similis

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est commune, présente dans la France entière et dans toute l’Europe occidentale.

HABITAT : c’est une espèce qui colonise des milieux sombres et humides : troncs d’arbres morts, murs de pierre, grottes, et également les caves des maisons.

PÉRIODE D’OBSERVATION : visible toute l’année

SONY DSC

Amaurobius fenestralis/similis

BIOLOGIE :

Alimentation : les amaurobes se nourrissent de proies vivantes qu’elles capturent dans leur toile.

Reproduction : cette espèce vit deux ans. L’accouplement a lieu au printemps, et la femelle ferme ensuite sa loge où elle construit un nid ovale de 3 cm environ. Elle dépose ses œufs, entre 80 et 130 dans un cocon de soie blanchâtre en juillet. Une deuxième ponte d’œufs dits « trophiques » servira de premier aliment aux jeunes qui naissent à partir de juillet. La femelle meurt et sert à son tour d’alimentation pour ses jeunes qui se disperseront ensuite. Les mâles deviendront matures de l’automne jusqu’au printemps, les femelles jusqu’en juillet-août.

REMARQUES :

L’amaurobe fait partie des araignées cribellates, elle est dotée d’un cribellum en deux parties, il s’agit d’une sorte de plaque transversale proche des filières et qui sert à produire une soie « frisée » aux propriétés adhésives particulières. Les araignées cribellates ont en outre un organe appelé calamistrum qui est constitué de fortes soies portées par les métatarses postérieurs et qui sert à carder la soie.

SONY DSC

l’amaurobe des fenêtre – vue de face

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Canard et Rollard, 2015. A la découverte des araignées. Dunod.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave.

Roberts, 2009. Guide des Araignées de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes  

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

Balade chez les Araignées 

Eurospiders.com

Les Araignées de Belgique et de France 

Araneae – Spiders of Europe

Carte des observations des Arachnides d’Allemagne

British spiders

Spiders of North-West Europe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *