Le demi-deuil

C’est le seul genre parmi les Satyrinae qui ne soit pas de couleur plus ou moins brune et qui présente une coloration aussi contrastée. La taille et la disposition des taches peut varier.

Melanargia galathea Linnaeus,1758.

L’échiquier commun

 

Melanargia galathea

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Lépidoptère Rhopalocère

Famille des Nymphalidae, sous-famille des Satyrinae

(Les Satyrinae étaient autrefois une famille à part entière, les Satyridae, il sont aujourd’hui classés parmi les Nymphalidae).

ETYMOLOGIE : Melanargia = noir et blanc et galathea = de Galathée, bergère.

Le nom français, demi-deuil, tire son origine, bien entendu, de sa coloration noire et blanche.

En anglais, il se nomme « marbled white », le blanc marbré.

le demi-deuil, face inférieure des ailes

DESCRIPTION :

Taille : L’aile antérieure du mâle mesure environ 2,5 cm, soit entre 37 et 52 mm d’envergure.

Forme, allure : l’aile antérieure est, sur le dessus, noire avec des taches blanches à peu près carrées, d’où son autre nom « l’échiquier commun », et présente un ocelle apical (dans l’angle extérieur de l’aile). Le dessous de l’aile antérieure présente le même motif mais moins contrasté, celui de l’aile postérieure est marqué de 5 ocelles post-discaux. La femelle est un peu plus grande que le mâle.

Coloration : C’est le seul représentant de cette famille qui soit strictement noir et blanc, les autres étant généralement brunâtres avec des taches de couleurs variées.

Comportement

DÉTAILS À VÉRIFIER :

 

Melanargia galathea

Melanargia galathea

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : Le demi-deuil est un papillon assez répandu en Europe occidentale, jusqu’au nord de la France, on le trouve aussi au sud de l’Angleterre.

HABITAT : on l’observe dans de nombreux biotopes : prairies, bois, clairières, pelouses, avec une prédilection pour les graminées.

PÉRIODE D’OBSERVATION : Les adultes sont visibles en vol de juin à août.

Melanargia galathea butinant le buddleia

BIOLOGIE :

Alimentation : La chenille se nourrit exclusivement de graminées : Brachypodium pinnatum (palène) Bromus erectus (brome dressé), Poa pratensis (pâturin des prés), Phleum pretense (phléole des prés), Dactylis glomerata (dactyle aggloméré), Festuca ovina (fétuque ovine), Triticum, Agropyron. Les imagos butinent de nombreuses fleurs, les centaurées en particulier. C’est une des espèces attirées par le buddleia.

Reproduction : Il n’y a qu’une génération par an. Après l’accouplement, les femelles éparpillent les œufs en volant.

La chenille qui mesure jusqu’à 28 mm est verte à brun-jaune ou grisâtre, avec la tête brun clair et une ligne dorsale sombre et une bande claire de chaque coté, son extrémité abdominale est bifide avec une strie rougeâtre sur le dessus. Elle éclot en fin d’été et hiverne. Elle reprend son développement au printemps et se nymphose près du sol dans un cocon de soie.

REMARQUE  : C’est un papillon assez craintif et qu’il est difficile d’approcher pour le photographier. Il vaut mieux privilégier une focale longue et profiter des instants où les imagos se régalent du nectar des buddleias.

 

demi-deuil

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Bellmann, 2007. Insectes d’Europe. Artémis.

Chinery, 1973. A field guide to the Insects of Britain and Northern Europe. Collins.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

Bellmann, 2008. Quel est donc ce papillon ? Nathan.

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Dardenne et al., 2008. Papillons de Normandie et des Iles Anglo-Normandes.

Higgins & Riley, 1975. Guide des Papillons d’Europe. Delachaux & Niestlé. (première édition française en 1971.).

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Novak & Severa, 1983. Le multiguide nature des papillons d’Europe. Bordas.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave.

Sterry & Mackay, 2004. Papillons.  Larousse.

Tolman & Lewington, 2009. Collins butterfly guide. Collins.

Fauna Europaea

Le Monde des Insectes  

La galerie du Monde des Insectes 

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie 

Nature Spot Leicestershire and Rutland

6 pattes. Les papillons de la Vienne

Lepi’Net. Les carnets du Lépidoptériste Français

European Lepidoptera and their ecology

Butterfies of France

Butterflies and moths of Switzerland

Bristish Lepidoptera

Eurobutterflies 

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium

Moths and Butterflies of Europe and North Africa 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.