Le bourdon des pierres

C’est l’un des bourdons communs dans nos jardins, et l’un des plus facile à reconnaitre : tout noir avec l’extrémité rouge.

Bombus lapidarius

Bombus lapidarius

POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hyménoptère

Famille des Apidae

ETYMOLOGIE : lapidarius = des pierres

DESCRIPTION :

Taille : les ouvrières mesurent entre 12 et 16 mm, les mâles entre 14 et 15mm, les reines entre 20 et 22 mm.

Forme, allure :

Coloration : corps tout noir sauf les derniers segments abdominaux (4 à 6) qui sont roux. Les mâles ont une bande jaune sur l’avant du thorax. La langue est assez courte .

Comportement : la reine entre parfois dans les maisons.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

bombus lapidarius09

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : commun dans toute l’Europe. Une des espèces de bourdons les plus communes.

HABITAT : terrains dégagés, prairies, jardins, champs, lisières de bois.

PÉRIODE D’OBSERVATION : d’avril à octobre.

bourdon des pierres

BIOLOGIE :

Alimentation : butineur, c’est un pollinisateur actif.

Reproduction : La femelle apparaît au printemps, elle recherche de la nourriture, puis un site favorable pour construire le nid. Ce sera une infractuosité, une fissure dans un mur, un espace dans un tas de pierre, parfois souterrain (terrier de rongeur) ou dans des nichoirs à oiseaux. Ce nid est tapissé de mousse et d’herbes sèches, avec une coupe qui sera remplie de pollen, l’ensemble est recouvert d’une enveloppe de cire. Les colonies peuvent abriter entre 300 et 400 individus. La reine hiverne après avoir été fécondée à la fin de l’été.

couple de Bombus lapidarius

REMARQUES : plusieurs espèces ont globalement la même allure : Bombus cullumanus, B.mastrucatus, B.ruderarius, B.pomorum.

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006

Bellmann, 2007

Chinery, 1973

Chinery, 2004

Chinery, 2005

Dierl & Ring, 2009

Leraut, 2008

McGavin, 2012

Reichhoff-Riehm, 1983

Perrier, 1940. Faune de France Illustrée, tome VII.

Bellmann, 1999

Edwards & Jenner, 2012

Zahradnik, 1991

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Les Insectes. Petit cours illustré d’entomologie

Atlas Hymenoptera (Université de Mons)

BWARS (Bees, Wasps and Ants Recording Society)

22 commentaires pour “Le bourdon des pierres

  1. Olivia Lybbe-Simms dit :

    Le cherche pour B. ruderarius arrive sûr Le Bourdon des Pierres, mais c’est faux, Le Bourdon des Pierres n’est pas B. Ruderarius, c’est B. Lapideras.

    • Michel dit :

      La fonction « recherche » oriente vers les fiches où votre mot est cité. C’est le cas pour Bombus ruderarius dont le nom est cité dans notre fiche du bourdon des pierres (Bombus lapidarius).

  2. Elise dit :

    Bonjour,

    Est-ce que le bourdon des pierres pique? car une reine traîne depuis deux jours autour de ma baie vitrée ouverte, j’ai bouché l’encoche qui est le seul trou ouvert, mais elle tourne encore autour, comment faire?
    Merci

  3. Michel dit :

    Oui, les femelles de bourdon peuvent piquer. Je dis « peuvent » car dans la réalité, elles ne sont pas agressives et peuvent marcher sur votre main sans chercher à piquer. En ce moment elles explorent les cavités pour fonder une colonie, mais une encoche dans une baie vitrée n’est pas ce qui va lui convenir. Elle va bien vite se décourager et explorer d’autres sites.

  4. Foucault dit :

    Bonjour,
    nous avons identifié ce qui semble être des bourdons des pierres,insectes de petite taille, noirs avec l’extremité de l’abdomen corail.Le problème est qu’il nichent dans notre grenier entre plancher du grenier et plafond de chambre le tout est en bois(sapin).Le soir, on entend bourdonner par à-coup et gratter.
    Est-ce que ces petits insectes mangent le bois?
    Merci d’éclairer notre lanterne!
    M Foucault

    • Michel dit :

      La détermination des bourdons d’après leur coloration est très aléatoire car pour chaque type de coloration il y a plusieurs espèces possibles, et que d’autre part, à l’intérieur d’une espèce, on peut trouver des formes différentes ! Mais pour les bourdons noir avec l’extrémité de l’abdomen rouge, le choix est limité : Bombus lapidarius, Bombus ruderarius et Bombus rupestris. Le dernier est un « boudon-coucou » qui vient pondre dans les nids de Bombus lapidarius. Quant à B.ruderarius, l’extrémité est orangée plutôt que rouge. Mais ce qui me surprend c’est la localisation du nid. Le bourdon des pierres fait son nid dans des cavités du sol, souvent d’anciens terriers de rongeurs. Les colonies sont constituées de 100 à 200 individus. Parfois, ce bourdon occupe des trous dans les murs. C’est peut-être le cas si votre habitation est ancienne. En tout cas, pas de risque pour la charpente ou le plancher.

  5. Foucault dit :

    Merci pour ces indications, notre maison est de 1952, elle a abrité déja un certain nombre de nids de guêpes,mais je pense à cela , nous avons ces 3 dernières années isolé le grenier avec des materiaux naturels tel que la laine de chanvre et la ouate de cellulose et peut-être qu’elles se sentent bien !

  6. Pascale dit :

    Bonjour, depuis quelques temps, je trouve des cadavres de bombus (lapidarius, je pense car corps entièrement noir et cul orangé ) sous mes fenêtres. Je précise que je n’ en ai jamais vu voler dans l’appartement. Une fois, j’en ai trouvé une dizaine sous 2 fenêtres opposées (qui n’y étaient pas quelques heures avant ). C’est bizarre, on dirait presque qu’elles sont mortes « sur le coup  » car pattes et ailes non retractées . Ont elles été surprises par la chaleur (plus de 30 à l’intérieur ) ?

    • Michel dit :

      Les ouvrières d’une colonie de bourdons sont très nombreuses et leur durée de vie relativement courte, quelques semaines. Il est donc logique de rencontrer fréquemment des bourdons morts « sur place ». Ils ont généralement les marques de leur « grand age », des ailes bien abimées et la disparition de leur pilosité colorée.
      Michel

  7. Ferrand dit :

    Bonjour
    Nous avons un bourond au cul ozane qui vient de boucher un cavité sur le mur de notre maison. Cela signifie t il qu il prépare un nid ? Est il possible de « débouche » cette espèce de plâtre que le bourdon vient de mettre sans problème pour lui et nous ?
    Merci

    • Michel dit :

      Ce comportement n’est pas celui d’un bourdon des pierre mais d’un autre hyménoptère noir et roux, Osmia cornuta, l’osmie cornue. Ces insectes utilisent des cavités dans les murs ou le bois pour y déposer leurs œufs dans des cellules remplies de miel et de pollen.
      Michel

  8. Virginie Compain dit :

    Bonjour j’ai acheté une petite cabane en bois pour les insectes et ce petit bourdon viens y déposer du pollen et il rebouche les trous avec..je ne sais pas quelle substance (je pense à de la terre ou du sable j’aimerais savoir si il y dépose bien du pollen et que va t’il en faire en tout cas je suis trop fan qu’ils adorent cette petite cabane (mes 2 chats adorent aussi)

  9. Fanny dit :

    Bonjour,

    Nous avons installé des nichoirs à insectes sur notre balcon (portions de rondin de bois, percés de trous d’1 cm environ). Notre installation semble être au gout de ce qui semble être des bourdons des pierres (noir et derrière roux). Il y a de l’activité toute la journée, les trous se bouchent petit à petit. Au bout de combien de temps sortent les larves ? Et comment est-il possible de savoir si une reine s’est installée dans ces nichoirs ?

  10. werner dit :

    Bonjour, je mis dans mon Jardin des maisons pour les insectes et juste après il y a des bêtes( tout noir sauf l’arriérer est Orange) sont installé dans les bambous qui à dans la maison des insectes, et ils se sont fermes les trous du bambou avec de la terre. Est-ce que ce normal? Et pourquoi?

  11. Martinevg dit :

    Nous venons de trouver un nid de bourdons noirs à ventre roux dans un sceau avec des produits pour le nettoyage de voitures. Il était dans notre débarras qui se trouve près de notre cuisine. Nous avons mis le sceau dans notre serre car nous avons des tomates qui poussent. Est-ce qu’ils vont les poliniser?

  12. Chevalier marie dit :

    Bonjour ,

    Nous avons des bourdons des pierres qui creusent dans le mur de notre maison (ils sont rentrées par une fissure dans le mur de pierre de notre vieille maison bretonne). Seulement voilà , le trou est tellement profond aujourd’hui que l’on peut les entendre derrière les prises électriques de notre salon !! Selon vous, pourrions nous avoir des dégâts matériels ?

    Merci de votre réponse

    Cordialement

  13. cécile dit :

    bonjour, j’ai découvert des bourdons de pierres ( sont déjà en nombres) dans un trou au pied de notre petit pommier mais qui est juste à côté de notre terrasse. Est-ce que la colonie grandissante cela risque de poser problème ? reste-t-il au même endroit plusieurs années de suite ou pas ? je précise que jusqu’ici ça ne me dérange pas du tout. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.