L’argiope lobée

Cette grosse araignée ne se rencontre qu’en zone méditerranéenne, et malgré sa taille elle est assez discrète à cause de sa couleur et de son immobilité. Elle reste au milieu de sa grande toile tissée entre le sol et un arbuste dans une zone pierreuse à la végétation éparse.

Argiope lobata Pallas,1772

L’épeire soyeuse

Argiope lobata

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Arachnide Araneae

Famille des Araneidae

ETYMOLOGIE :

Argiope vient du grec et signifie « qui a l’œil brillant », et lobata veut dire « avec des lobes ».

L’argiope lobée

DESCRIPTION :

Taille : c’est l’une des araignées de grande taille de notre faune. Elle peut mesurer jusqu’à 25 mm. (les mensurations des araignées s’expriment sans tenir compte des pattes).

Forme, allure : Cette espèce présente un fort dimorphisme sexuel. Chez la femelle, le céphalothorax est gris argenté. L’abdomen (opisthosome) est aplati, de couleur jaunâtre. Il présente des ondulations et ses bords sont lobés. Des points et des lignes noires accentuent es effets de relief et dessinent un V avec la pointe vers l’arrière. La face ventrale est également jaunâtre avec des motifs brun foncé. Les pattes sont annelées, elles sont munies de soies couvertes de cires qui n’adhèrent pas à la toile. Les mâles n’ont pas le corps lobé.

Argiope lobata

Coloration : jaune sable et gris.

Comportement : l’argiope lobée se tint au centre de sa toile, la tête en bas. C’est une toile de très grande taille, jusqu’à un mètre de diamètre, et nettement inclinée où l’argiope présente sa face ventrale. Elle est généralement installée sur un arbuste et un fil permet son ancrage au sol. Comme celle de l’argiope fasciée, la toile de l’argiope lobée possède une partie dense en zigzag que l’on appelle le stabilamentum, il est plus discret chez cette espèce que chez l’argiope fasciée.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Argiope lobata

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce méditerranéenne. On la rencontre tout au long du pourtour méditerranéen et son aire s’étend jusqu’à l’extrême orient.

l’argiope lobée

HABITAT : on la trouve dans des endroits secs et bien exposés au soleil, ce sont généralement des zones arides à la végétation clairsemées, garrigues, éboulis, friches.

Argiope lobata

PÉRIODE D’OBSERVATION : d’août à octobre.

BIOLOGIE :

Alimentation : cette espèce capture majoritairement des insectes de grande taille comme de gros orthoptères ou des papillons.

Reproduction : la femelle dépose ses œufs dans un cocon en forme d’urne, comme l’argiope fasciée.

Argiope lobata

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Dierl & Ring, 2009. Guide des Insectes. Delachaux & Niestlé.

Haupt, 1993. Guide des Mille-Pattes, Arachnides et Insectes de la région méditerranéenne. Delachaux & Niestlé.

Le Guellec, 2008. Insectes de Méditerranée. Arachnides et Myriapodes. Edisud.

RÉFÉRENCES SUR LES ARACHNIDES :

Bellmann, 2014. Guide photo des araignées et arachnides d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Canard et Rollard, 2015. A la découverte des araignées. Dunod.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave.

Roberts, 2009. Guide des Araignées de France et d’Europe. Delachaux & Niestlé.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES ARACHNIDES :

Les araignées de Belgique et de France (Belgique – en français)

Cartes des observations des Arachnides d’Allemagne (Allemagne – en allemand, anglais et français)

The spiders of Europe and Greenland (Danemark – en danois et en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.