La decticelle chagrinée

Cette sauterelle grise se tient généralement posée au sol, et elle s’envole quand on l’approche. Elle apprécie les lieus secs, ensoleillés, où la végétation éparse laisse de la place à des zones dénudées.

Platycleis albopunctata Goeze,1778

La decticelle grisâtre

Platycleis albopunctata

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Orthoptère, Ensifère

Famille des Tettigoniidae

Les 6 espèces du genre Platycleis sont assez délicates à distinguer, les critères déterminants sont situés en vue ventrale.

Pour ce qui concerne Platycleis albopunctata, plusieurs sous-espèces ont été décrites (P.a.albopunctata, P.a. grisea).

la decticelle chagrinée

ETYMOLOGIE :

Platycleis vient du grec et signifie « crochet plat », en référence à l’oviscapte des femelles, courbe et aplati latéralement.

albopunctata par contre vient du latin, et veut dire « avec des points blancs ».

Le terme anglais pour la désigner est « Grey bush-criquet » . Le mot « criquet » en anglais est un faux-ami et désigne les sauterelles, les criquets sont appelés « grasshoppers ». « Bush-criquet » désigne en fait tous les Tettigoniidae, et « grey » bien sur veut dire gris.

la decticelle grisâtre

DESCRIPTION :

Taille : c’est une espèce de taille respectable, entre 18 et 28 mm.

Forme, allure : la decticelle chagrinée est une sauterelle trapue de couleur gris brun assez constante, très rarement verte. Les tegmina (ailes antérieures sclérifiées) ont des taches claires et foncées. Elles dépassent nettement l’extrémité de l’abdomen mais ne dépassent pas les « genoux » des pattes postérieures. Le pronotum est de couleur variable et présente une carène médiane nettement visible dans sa partie postérieure, les carènes latérales sont convergentes vers l’avant. Les femelles ont un oviscapte recourbé vers le haut et qui mesure environ 10 mm. Les mâles ont des cerques avec une dent subapicale.

Coloration : peu de variabilité de couleurs chez cette espèce dont les représentants sont le plus souvent brun grisâtre.

Comportement : cette decticelle est active dans la journée, et elle est assez farouche, elle a la réputation d’être difficile à photographier. Elle s’enfuit en volant.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Platycleis albopunctata

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : même si elle est plus fréquente dans le sud, c’est une espèce que l’on rencontre dans tout le sud de l’Europe. Elle est présente dans la France entière, dans le sud de l’Angleterre, mais semble absente en Irlande.

HABITAT : C’est une espèce très thermophile. Elle vit dans des endroits secs, bien exposés et à la végétation éparse : friches, pelouses sèches, endroits rocailleux.

PÉRIODE D’OBSERVATION : les adultes sont visibles de juin à septembre-octobre.

Platycleis albopunctata

BIOLOGIE :

Alimentation

Reproduction : chez les Orthoptères en général, le rapprochement des sexes pour la reproduction est rendu possible par les chants des mâles, qui sont spécifiques. Celui de la decticelle chagrinée est constitué de phrases très brèves qui se fondent. Les premiers stades larvaires apparaissent en mai, les adultes en juin. Vous pouvez l’entendre sur ce site http://www.chant-orthoptere.com , sous réserves que votre oreille capte bien les fréquences aigües, sinon, et pour vérifier que tout fonctionne bien, écoutez la courtilière.

la decticelle chagrinée

REMARQUES :

RÉFÉRENCES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

RÉFÉRENCES SUR LES ORTHOPTÈRES :

Bellmann & Luquet, 2009. Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d’Europe occidentale. Delachaux & Niestlé.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES ORTHOPTÈRES :

Orthoptères des Deux-Sèvres (France – en français)

Tela orthoptera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *