Le cloporte rugueux

Après l’aselle des murs et le cloporte commun, le cloporte rugueux vient compléter le trio des trois espèces les plus communes de nos cloportes. Celui-ci porte bien son nom vernaculaire, avec les tubercules qui recouvrent sa cuticule.

Porcellio scaber

Le porcellion rude

Porcellio scaber

Porcellio scaber

POSITION SYSTÉMATIQUE : Crustacé, Isopode Oniscoïdea

Famille des Porcellionidae

ETYMOLOGIE :

Porcellio veut dire « petit cochon » et scaber = rugueux

En anglais son nom est « Wood Louse », le poux du bois.

DESCRIPTION :

Taille : entre 11 et 16 mm de longueur pour 6 à 8 mm de largeur

Forme, allure : les crustacés isopodes ont le corps aplati dorso-ventralement. Ils ont 7 paires de pattes locomotrices ou péréiopodes. Chez Porcellio scaber, les appendices terminaux ou uropodes sont visibles en vue dorsale car ils dépassent du corps. L’abdomen ou pléon est composé de 6 segments. Le flagelle des antennes n’a que deux articles. On ne voit pas chez cette espèce de décrochement entre le thorax et l’abdomen. La tête et le reste du corps sont de la même teinte. La face dorsale est ornementée de petites bosses.

Coloration : les mâles sont gris foncé, mais les femelles peuvent aussi arborer d’autres colorations plus ou moins marbrées et même orangées.

Comportement : contrairement à d’autres isopodes, Porcellio scaber n’est pas capable de se rouler en boule.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce extrêmement répandue et abondante. Elle est présente dans toute la France à l’exception de la zone méditerranéenne, et dans toute l’Europe de l’ouest.

HABITAT : c’est une espèce lucifuge, on la trouve dans les caves, dans le compost, dans la litière de feuilles, sous les écorces, dans les nids d’oiseaux et les nichoirs, elle recherche l’humidité et la matière organique en décomposition

PÉRIODE D’OBSERVATION : toute l’année.

le cloporte rugueux

le cloporte rugueux

BIOLOGIE :

Alimentation : ces cloportes se nourrissent de végétaux en décomposition, et des champignons qui participent à cette décomposition.

Reproduction : la femelle porte les embryons dans une poche incubatrice jusqu’à leur éclosion.

REMARQUES :

porcellio scaber

porcellio scaber

RÉFÉRENCES :

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

McGavin, 2012. Insectes et Araignées (Nature en poche). Larousse.

Livory, 2007. Les crustacés isopodes de la Manche. Manche Nature.

Perrier, 1929. La Faune de France Illustrée, tome II, Arachnides et Crustacés. Delagrave.

Le Monde des Insectes

La galerie du Monde des Insectes

Nature Spot Leicestershire and Rutland

Eakringbirds

Cloporteweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *