Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.
Quel est cet animal vous aide à déterminer les animaux de tout genre que vous pouvez rencontrer en France et en Europe.

L’anthophore à pattes plumeuses

L’anthophore à pattes plumeuses est une abeille solitaire qui creuse son nid dans des parois verticales ensoleillées. Sa très longue langue, son vol rapide ou stationnaire et les plumets qui ornent les pattes des mâles sont les principaux critères pour la reconnaître.

Anthophora plumipes Pallas,1772 (ex. Anthophora acervorum)

L’anthophore commune.

Anthophore butinant la lavande. Caen (14) 24/03/2020.

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Hyémnoptère, Apocrite

Famille des Apidae

ETYMOLOGIE :

Le nom de genre Anthophora veut dire « qui porte la fleur » et le nom d’espèce plumipes signifie « à pattes plumeuses ».

En anglais, elle est appelée « hairy footed flower bee ». Le terme « flower bee » » ou « abeille des fleurs » s’applique aux espèces d’Anthophora, et « hairy footed » signifie « aux pieds velus ».

Anthophora plumipes butinant en vol stationnaire. Caen (14) 25/03/2020.

DESCRIPTION :

  Taille : les femelles et les mâles ont une taille comprise entre 14 et 16 mm. C’est la plus grande espèce du genre Anthophora.

   Forme, allure : elle a l’allure d’une grosse abeille à la fourrure épaisse, mais se reconnaît à plusieurs détails. En premier lieu, sa trompe est très longue, presque aussi longue que le corps, et tendue en avant lors du vol stationnaire pour butiner.

Les mâles sont brun beige, avec l’extrémité de l’abdomen noire. Ils palissent et sont plus gris en fin de printemps. On les reconnaît immédiatement aux franges de longues soies sur les articles des tarses médians. Ils ont plus de poils noirs sur le thorax que les femelles. Leur face porte des poils jaunes.

Les mâles d’Anthophora ont des « plumets » aux pattes. Caen (14) 25/03/2020.

Les femelles se présentent sous deux formes. La première est brun-gris, de la même tonalité que les mâles, mais avec la face noire. L’autre forme est de couleur noire avec une brosse à pollen de couleur rouge orange sur les pattes postérieures. Les épines portées par les tibias postérieurs sont noirâtres, elles sont orangées chez l’espèce voisine Anthophora retusa. La répartition des deux formes de femelles varie selon les régions. En Grande Bretagne elles sont toutes noires, sauf dans les iles anglo-normandes ou les deux formes sont présentes. Il en est de même dans mon jardin normand.

Les Anthophora apprécient particulièrement les giroflées. Caen (14) 22/04/2020.

    Coloration : brun gris, certaines femelles sont noires.

     Comportement : l’anthophore fait du vol stationnaire avec la longue trompe tendue pour butiner. Cette espèce peut aller butiner très loin de son nid.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Anthophora plumipes. Caen (14) 24/03 et 22/04/2020.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : elle est présente dans toute l’Europe, et on la croise dans la France entière. C’est l’espèce la plus commune du genre Anthophora qui en compte environ 80 en Europe.

 

Anthophora plumipes capturée par une thomise. Caen (14) 09/05/2020.

HABITAT : on la trouve dans des milieux ouverts, lisières de bois, gravières, et en zone urbaine dans les parcs, jardins, cimetières. Des talus argileux ou des murs en torchis ou en pierres avec un ciment argileux sont nécessaires à la construction du nid.

Courantes en Grande Bretagne les femelles noires d’Anthophora plumipes sont moins répandues en France. Caen (14) 12/05/2020.

PÉRIODE D’OBSERVATION : c’est l’une des premières abeilles que l’on voit butiner dès la fin février, et jusqu’en mai-juin. Les mâles émergent les premiers et les femelles deux à trois semaines plus tard.

BIOLOGIE :

   Alimentation : elle butine de nombreuses fleurs à corolle profonde : orties, lierre terrestre, lavandes, primevère, giroflée, prunellier, cerisier, saules, ajoncs.

       Reproduction : le nid est construit dans des vieux murs, des cheminées, dans des talus argileux, dans des parois verticales, parfois dans des terriers de lapins. La femelle creuse ses propres galeries et n’utilise pas des galeries existantes. Dans un site favorable de nombreuses femelles peuvent se rassembler (plusieurs centaines parfois). La galerie d’entrée a un diamètre de huit millimètres et une profondeur de dix centimètres, elle s’élargit au fond et se ramifie en plusieurs cellules de nidification de forme ovoïde positionnées les unes derrière les autres. Elles sont tapissées d’une substance qui garantit leur étanchéité. La femelle y stocke des réserves pour les larves, du pollen et du miel et pond un œuf par cellule. Ce sont les imagos qui hivernent.

REMARQUES :

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Bellmann, 2006. Insectes et principaux arachnides. Vigot. (première édition en 1999).

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion.

RÉFÉRENCES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Bellmann, 1999. Guide des Abeilles, Bourdons, Guêpes et Fourmis d’Europe. Delachaux & Niestlé.

Berland, 1976. Hyménoptères de France, tome II. Atlas d’entomologie. Boubée.

Falk S. & R/Lewington,2016. A field guide to the bees of Great Britain and Ireland. Boomsbury.

Perrier, 1940. La Faune de France Illustrée, tome VII, Hyménoptères (par Berland). Delagrave. (sous le nom Anthophora acervorum).

Zahradnik, 1991. Guide des Abeilles, Guêpes et Fourmis. Les Hyménoptères d’Europe. Hatier. (sous le nom Anthophora acervorum).

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français) 

Nature Spot. Recording the wild life of Leicester & Rutland (UK – en anglais)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES HYMÉNOPTÈRES :

Atlas Hymenoptera (Belgique – en français et en anglais)

BWARS (Bees, Wasps & Ants Recording Society) (UK – en anglais)

Hymettus (UK – en anglais)    

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.