La sésie de l’oseille

Les sésies sont des papillons originaux à plusieurs titres : ce sont des espèces mimétiques d’hyménoptères, leurs ailes sont en parties dépourvues d’écailles et donc transparentes, et ce sont des hétérocères qui volent de jour. La sésie de l’oseille est l’espèce la plus commune de cette famille.

Pyropteron chrysidiformis Esper,1782

La sésie chrysidiforme

La sésie de l’oseille au repos évoque un hyménoptère

POSITION SYSTÉMATIQUE :

Insecte, Lépidoptère, Hétérocère,

Famille des Sesiidae

ETYMOLOGIE :

Pyropteron signifie « aux ailes de feu » et chrysidiformis « qui à l’aspect d’une chrysis ».

Le terme anglais qui la désigne est « fiery clearwing », la sésie couleur de feu. Le terme « clearwing », ou « aile transparente » désigne les Sesiidae.

Chez la sésie de l’oseille, les ailes postérieures sont dépourvues d’écailles.

DESCRIPTION :

Taille : l’aile antérieure mesure de 9 à 12 mm, pour une envergure de 17 à 26 mm.

Forme, allure : c’est un papillon au corps trapu, noir, avec deux anneaux blancs chez la femelle, 3 chez le mâle. Les ailes antérieures sont orange avec une large marge noire et une zone hyaline. Les ailes postérieures sont hyalines, avec une large marge noire également. Les deux paires d’ailes sont frangées. L’abdomen se termine par une touffe de longues soies orange au centre et noires sur les cotés.

Les sésies sont des insectes butineurs

Coloration : orange et noir.

Comportement : comme les Zygaenidae, les Sesiidae sont des Hétérocères qui volent le jour. Les sésies volent en bourdonnant aux heures les plus chaudes de la journées et se posent avec les ailes ouvertes.

DÉTAILS À VÉRIFIER :

Pyropteron chrysidiformis

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : cette espèce est présente dans une grande partie de l’Europe. En France elle est présente partout mais nettement plus commune au sud. Elle est rare et protégée en Angleterre.

HABITAT : on la trouve dans des milieux ouverts et exposés au soleil : lisières de bois, bords de chemins, talus, friches. C’est une espèce thermophile qu’il faut chercher dans des microclimats chauds.

Pyropteron chrysidiformis

PÉRIODE D’OBSERVATION : vole de juin à août-septembre.

BIOLOGIE :

Alimentation : les imagos sont des insectes butineurs. Les larves se développent sur plusieurs espèces de plantes-hôtes : armoise, oseille (Rumex), immortelle (Helichrysium), mauve commune.

Reproduction : il n’y a qu’une génération par an. Les femelles pondent soit sur la face supérieure des feuilles, soit à la base des tiges. À l’éclosion, les chenilles perforent les tiges et se nourrissent de l’intérieur avant de descendre vers les racines. Elles sont blanchâtres et renflées sur l’avant avec la tête brun rouge, elles atteignent 20 mm. Ce sont les chenilles qui hivernent et qui se nymphoseront en mai, dans un cocon de soie en forme de tube, et les imagos émergent à partir de juin.

la sésie de l’oseille

REMARQUES : La sésie de l’oseille illustre l’adaptation que l’on appelle le mimétisme batésien, qui consiste pour une espèce inoffensive à imiter une espèce dangereuse ou toxique. Ce mécanisme a été découvert et décrit par Henry Walter Bates (1825-1892), naturaliste anglais célèbre également pour ses travaux sur la faune d’Amazonie.

RÉFÉRENCES GÉNÉRALISTES :

Brock, 2017. A photographic guide to insects of southern Europe & the Mediterranean. Pisces Publications.

Chinery, 2004. Complete guide to British Insects. Collins.

Chinery, 2005. Insectes de France et d’Europe Occidentale. Flammarion. (sous le nom de Bembecia chrysidiformis)

Leraut, 2008. Le guide entomologique. Delachaux & Niestlé.

RÉFÉRENCES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Carter & Hardgreaves, 2008. Guide des chenilles d’Europe. Delachaux & Niestlé. (sous le nom de Bembecia chrysidiformis)

Laplanche & Corge, 2008. Papillons de Méditerranée. Edisud.

Martiré, Merlier & Turlin, 2016. Guide des plus beaux papillons et leurs fleurs favorites. Belin.

Newland, Still & Swash, 2013. Britain’s day-flying moths. Princeton University Press.

Perrier, 1935. La Faune de France Illustrée, tome IV, Hémiptères, Anoploures, Mallophages, Lépidoptères. Delagrave. (sous le nom de Sesia chrysidiformis)

Waring & Townsend, 2004. Field Guide to the Moths of Great Britain and Ireland (première édition en 2003). British Wildlife Publishing.

SITES GÉNÉRALISTES :

Le Monde des Insectes (France – en français)

Les Insectes – site de Alain Ramel (France – en français)

Fauna Europaea (Allemagne – en anglais)

SITES SUR LES LÉPIDOPTÈRES :

Lepiforum (Allemagne – en allemand)

Moths and Butterflies of Europe and North Africa (Italie – en anglais et en français)

Lépi Net (France – en français)

Papillons de France (France – en français)                      

Catalogue of the Lepidoptera of Belgium                 

Papillons de Poitou-Charentes (France – en français)

Hantsmoths (UK – en anglais)

Northumberland moths (UK – en anglais)

Eggs, Larvae, Pupae and adult butterflies and moths

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.